dimanche 15 mars 2009

vendredi 13 (1)

je suis partie faire une course vers 9h à Cesson car après je devais aller à Rennes et je vous fais profiter de mon chemin sur la route des "vieux ponts" Bien qu'assez pressée j'avais prévu mon appareil
un courageux kayakiste qui ayant terminé son entraînement au stade d'eaux vives vient, comme ils le font très souvent, faire un parcours de détente.

une passerelle qui donne sur l'hôtel restaurant "Le Germinal", ancien moulin.


un employé municipal qui surveille l'écoulement et nettoie les berges.

un charmant couple s'était isolé dans ce petit enclos et je suis arrivée les déranger la cane est partie en vitesse . J'avais oublié que les canards volent je pensais m'excuser auprès de lui mais il n'a pas attendu...il s'est envolé.
Ils sont repartis flirter sur l'eau.
vous avez déjà vu ces ponts de bois dans le parc du centre culturel.

il faisait très doux même si quelques nuages cachaient le soleil.
Vous pourrez me suivre à Rennes .

9 commentaires:

Jackss a dit…

Encore une très belle promenade, Marguerite

C'est drôle, mais souvent en voyant tes photos, je ressens de la nostalgie. Je me sens comme si j'avais vécu en France dans une autre vie.

La France est unique. Ses habitants aussi. C'est une chance que d'avoir l'occasion de vous accompagner en images.

Olivier a dit…

belle promenade avec saturnin, ton ami le canard. belle photo avec le reflet des arbres, bien en ligne, pret pour un defile

claude a dit…

En voyant le titre je me suis dit que ta mromenade avait été chauchemardesque, Ben non ! Surtout avec la chansons.
Il va falloir que tu y retournes quand papa canard et maman cane auront eu leur petits. C'est trop mignon !

herbert a dit…

Bonjour, Margerite.

C'est toujours un plaisir très doux
que je ressens à travers ces prome nades "A la Rousseau ".
Mais elles sont tiennes et toujours pleines de sensibilité.
Et la musique ajoute au calme en belle harmonie.
Merci beaucoup, Marguerite.
Je t'embrasse.

Bergson a dit…

mais tu vas finir par adopter ce couple de canards

Cergie a dit…

C'est bien de nettoyer les berges, cela permet de contrôler les crues, car la rivière gagne toujours, il faut la respecter et lui permettre de prendre ses aises.
Le kayakiste comme les canards fait un beau silage, mais il est tout seul, lui, à tracer sa route et faire ses ronds dans l'eau...

fidister
Et sans tricher !

hpy a dit…

C'est sur les saules pleureurs qu'on voit -presque - le mieux que le printemps arrive.

Solange a dit…

Toujours agréable ces promenades en ta compagnie et comme dit Jackss c'est vrai qu'on ressent toujours de la nostalgie.

Encre a dit…

Que c'est beau! La dernière photo me faiit particulièrement rêver :-)