mercredi 18 juin 2008

petite Anne de Bretagne

Duchesse en sabots*.....
Voici une photo prise en février de la statue de Boucher de la Duchesse Anne. La duchesse Anne de Bretagne (1477-1514) héritière du duché à l'âge de 12 ans épouse en 149o le roi des Romains Maximilien d'Autriche** pour écarter la menace française. Puis en seconde noce elle épouse Charles VIII, roi de France (petit, malingre, bossu, fort laid) en 1491. On dit à tort qu'elle apportait Le Duché de Bretagne en dot; mais il n'est pas question de la France dans le contrat celui-ci règle seulement le litige entre les deux fiancés au sujet de leurs droits respectifs à la couronne de Bretagne. Las! Charles VIII meurt en 1498(il s'est cogné la tête à une porte basse du chateau d'Amboise et en est mort)...

Anne redevient duchesse de Bretagne pleinement indépendante, la mort du roi lui rend ses droits souverains.On ne pouvait théoriquement plus rien lui contester! Mais Anne qui par contrat (signé avec Charles VIII) ne pouvait plus épouser qu'un roi et de plus pour maintenir l'indépendance de la Bretagne devait avoir un héritier mâle, Anne donc devait penser à un 3ième mariage or elle n'était pas insensible aux charmes de Louis XII (lequel annula son mariage) . Le mariage fut célébré en 1499. Elle lui imposa toutes ses conditions: Louis XII pour les beaux yeux de "sa petite Brette" accepta en particulier que la Bretagne ne ferait jamais partie de la France..

Les nuages commencèrent à assombrir cette union car les 2 fils moururent et seules 2 filles vécurent. Après beaucoup de disputes elle accepta qu'une de ses filles Claude soit promise au futur François 1er.

elle mourut en 1514 avec la satisfation de se dire que la Bretagne était encore indépendante mais pour combien de temps?

Louis XII se remaria très vite et fit célébrer le mariage de Claude avec le futur roi de France .

en 1532 est finalement signé le traité qui met fin à l'indépendance de l'état Breton. Dans ce rattachement la Bretagne gagnait la paix. La France gagnait une figure géomètrique puisque la Bretagne terminait l'hexagone!!!mais aussi la France gagnait une région riche et une grande longueur de côtes..on disait dans les salons parisiens "Bretaigne est Pérou de la France"
* on l'appelle duchesse en sabots car elle n'hésitait pas dans ses nombreux déplacements à la campagne à troquer ses escarpins contre des "boutou-koat" (Sabots de bois)


** On peut se demander comment elle s'est mariée si vite la deuxième fois: Maximilien n'est pas assez riche pour se déplacer pour le 1er mariage, or il faut que ce mariage ait lieu vite car la France menace la Bretagne...Aussi est-il célébré par procuration à Rennes en 1490 en présence de l'ambassadeur qui prononce le" oui" et introduit sa jambe nue symboliquement dans le lit de la Duchesse (drôle non?). Ainsi ce mariage sera-t-il annulé sans problème sous l'insitance de Charles VIII.

Voilà et c'est depuis que certains Bretons contestent leur appartenance à l'Etat Français.



changement de sujet!!! c'est pour Liliane voici mon hérisson Eusèbe qui trône toujours sur la table de notre terrasse . De plus je veux lui dire ce que j'ai lu dans notre journal local bien connu "Ouest France" : Mc Donald's vient d'être récompensé pour son initiative en faveur des hérissons. Ils ont changé la forme de leurs verres en carton car les hérissons gourmants enfouissaient leur museau jusqu'au fond et ne pouvaient en ressortir à cause de leur piquants relevés , ainsi des chercheurs en verres de carton ont mis au point une nouvelle forme pour que le hérisson ne puisse pas aller trop profondément dans le verre et en plus il est plus évasé vers le haut....

11 commentaires:

Marie-Noyale a dit…

Sympa ce petit cours d'histoire!!!
J'aime la jambe nue de l'ambassadeur dans le lit conjugal!!!
Je ne me rappelle pas avoir eu ce detail chez les soeurs du St Esprit!!!!
McDO s'occupe bien des herissons, pourraient ils se soucier aussi des humains et faire des repas un peu moins "Mauvaise graisse" pour que la population puisse continuer de passer dans les portes,sans probleme!!!

Il est tout mignon ce herisson bleu

Olivier a dit…

belle statue de boucher et comme miss marie-noyale merci pour le cour d'histoire.
Je n'aime pas les fast-food mais pour une fois un beau 'petit' geste de chez mcdo.
Un herisson schtroumpf ;o))

Bergson a dit…

Un beau cours d'histoire !!

Pour Mc je trouve qu'il n'a pas fait mieux depuis des années comme pub ; les hérissons sont peut être sauvés mais la pub est intense.

Par contre si je peux conseillé le petit ronald c'est de consigné ces poches et boite à hamburger pour que les jeunes les ramenent et arrêtent de les jeter dans la campagne.
Ici le Mc a été construit en sortie de ville à 600 m d'un étang deviner ce que mangent les poissons?

alice a dit…

J'ai appris bien des choses et ton hérisson me plait beaucoup!
Peut-être aussi la guerre faite au breton en tant que langue et la dévalorisation systématique de la culture bretonne jusque récemment ont-elles exacerbé le désir de certains d'un plus grand respect des particularités régionales?
Le bac est fini, on verra les résultats...

claude a dit…

Mais Marguerite-Marie, mon mari c'est Phillippe pas François !!!!
Un post historique ce matin et cela ne fait pas de mal.Je vais me coucher moins bête ce soir pour avoir révisé un instant la vie d'Anne de bretagne et sur la non indépendance de la Bretagne.
Mon petit hérisson à moi est dans la pelouse, il est très bien imitié quand on le compare au vrais qui passent de temps en temps chez nous.

claude a dit…

Je ne voudrais pas que tu penses que je trouve ton hérisson moche, il est tout mignon avec ses piquants bleus !

hpy a dit…

Merci Marie-Marguerite! Me voilà renseignée.

J'ai bien vu, notamment du coté de St Brieuc des panneaux d'agglomération et autres en français barrés en noir, et avec le texte en breton par dessus, j'avais aussi entendu parler, il y a de cela des années, de prénoms interdits car pas français, mais je ne connaissais pas l'origine des querelles.

C'est d'ailleurs assez intéressant de constater comment on veut aujourd'hui oeuvrer pour les langues régionales, pour les coutumes locales, alors que de l'autre côté on veut une Europe unie (que nous n'aurons sans doute pas de si tôt). Mais finalement, l'un n'empêche pas l'autre, aussi longtemps qu'on admettra que nous ne vivons pas tous sous les mêmes conditions, déjà climatiques, mais aussi historiques et que nous ne pouvons donc pas avoir les mêmes traditions, ni les mêmes points de vue sur tout.

C'était un peu long, mais il faut faire avec! ;-)

lyliane a dit…

Très très instructif ce post, enfin je comprend mieux la revendication de la Bretagne! j'ai aussi lu quelques part que les autoroutes ne sont pas payantes en Bretagne car c'est une loi qui daterai du temps de cette duchesse.
Ton petit hérisson ne pique pas lui tu peux le caresser, belle initiative de Mac do, ils sont écologiques quelque fois ces américains.

GMG a dit…

Bonjour Marguerite-Marie! Excuse- moi le délai pour revenir ici. Encore une semaine affreuse…
Quelle belle histoire!! Le dimanche au Thabor a des magnifiques photos...
Le jour des pères est au Portugal le 19 mars...
Merci pour les commentaires à Blogtrotter, qui continue toujours à Saint Jacques de Compostelle, maintenant à l’intérieur de la Cathédrale! J’espère que tu l’aimeras et je te souhaite une bonne fin de semaine!

Cergie a dit…

Elle devait être vraiment basse cette porte pour que ce nabot de Charles VII l'ait cognée si fort...
Tu sais, Marguerite Marie, je n'aimais pas beaucoup l'histoire telle qu'elle était enseignée, hormis en seconde où j'ai eu le premier prix : la prof nous laissait le livre pour les compos. Avec toi comme prof, je ne suis pas sûre que j'aurais eu le prix, nous aurions tous été premiers ex-aequos

Personne ne sait ici que la méthode assimile pour apprendre le breton comporte deux tomes !

Toi qui es si soigneuse, tu ne pourrais pas lui faire un shampoing à la pauvre Anne ? Ils sont terribles les pigeons par chez toi, à moins que ce soit les mouettes ?

Je repasserai demain.

Anonyme a dit…

Bonsoir madame, ceci n'est pas à publier mais je prépare une dépêche sur Agence Bretagne Presse (.com) pour annoncer la décision de timbre Anne de Bretagne en 2014 (500e anniversaire de sa mort)
Je fais le tour des statues que je connais pour en publier des photos dont les miennes, et je tombe sur la vôtre dont je n'avais aucune idée de l'existence !
Me donnez-vous la permission de la publier (avec mention de la source, site et votre nom si vous le voulez bien ?
Si oui je vous en remercie et vous demande aussi de bien vouloir me dire où elle est exactement à Rennes ? Le parc ou jardin suffira.

Mon courriel de secours en ce moment
renee.maze@gmail.com

Cordialement de Maryvonne Cadiou à Nantes-de-Bretagne