mercredi 5 mai 2010

Jordanie Amman - Le Mont Nébo

cette belle fleur se trouve sur une marche du palais de la citadelle d'Amman que nous partons visiter le matin du 17 par un temps de rêve...et oui surtout si j'y repense aujourd'hui où il fait 12° à Cesson
on arrive sur l'esplanade devant l'entrée de la citadelle et on a une vue sur la ville basse avec un peu de brume de chaleur.Amman s'étend sur 7 collines et la citadelle est située sur l'une d'entre elles le Jebel el Qala'a
nous entrons dans la citadelle.On aperçoit au fond le temple romain d'Hercule
en bas dans la ville basse on aperçoit le théâtre romain qui est encore en restauration.
cette main appartenait, sans doute, à une statue d'Hercule qui n'existe plus
nous visitons le musée archéologique et découvrons quelques pièces rares, dont cette figure ailée du panthéon nabatéen.
des sarcophages moabites anthropomorhes (IX° siècle av J.C)
plus bas encore, dans le quartier populaire peuplé de Palestiniens* la mosquée Abu Darwich, bicolore.
nous marchons encore dans l'espace de la citadelle, moment tranquille, il est assez tôt et il fait bon.
El Qasr (le palais)construit au point le plus élevé de la citadelle fut construit par les Omeyyades entre 715 et 730.
2 charmantes jeunes filles suivent leur mère tout en s'amusant. Nous quittons la citadelle .
à moins d'une heure de route d'Amman nous arrivons au Mont Nebo. C'est là que s'acheva le long exode des Hébreux et que Moïse put contempler, avant d'y mourir, à ses pieds, la Terre Promise par Dieu à son peuple.
sur le Mont Nébo on trouve les restes d'une église dont les ruines furent trouvées en 1933 par des franciscains de la terre sainte, c'est un ancien monastère . On ne peut visiter car il y a des travaux importants de restauration en particulier de cette mosaïque qui était dans cette église (sur le sol).
cette énorme pierre formait la porte d'un monastère bysantin.
ici les pélerins accrochent des rubans aux branches de cet arbre,pour remercier d'un voeu réalisé (?)
un monument érigé à l'occasion de la visite de Jean Paul II en Terre Sainte pour le jubilé de l'an 2000.
Et l'arbre planté par Jean paul II au cours de cette visite.
il y a très souvent de la brume ... au fond on verrait le Jourdain et Jericho, et en fond les collines de Samarie et de Judée
cette sculpture est l'oeuvre d'un artiste italien Giovanni Fantoni: c'est la croix de jésus autour de laquelle s'enroule le serpent d'airain de Moïse.Alors que les Hébreux se désespéraient de leur longue errance dans un exode sans fin ils se révoltèrent contre Moïse; Dieu, pour les punir, leur
envoya des serpents dont la morsure était mortelle. Moïse confectionna un serpent d'airain** dont la vue guérissait ceux qui avaient été mordus.
Moïse gravit le mont Nébo, sommet situé en face de Jéricho, Yahvé lui fit voir tout le pays [...] et lui dit :"Voici le pays que j'ai promis par serment à Abraham, Isaac et jacob , en ces termes: je le donnerai à ta postérité. Je te l'ai fait voir de tes yeux, mais tu n'y passeras pas". C'est là que mourut Moïse, serviteur de yahvé, jusqu'à ce jour , nul n'a connu son tombeau....les enfants d'Israël pleurèrent Moïse 30 jours dans les steppes de Moab. (extrait du Deutéronome 34).
Nous quittons ce site magnifique pour aller Vers Madaba à quelques km de là. Madaba est un assez grande ville (60000hab), ville des mosaïques qui aussi comporte une très forte communauté chrétienne .
nous visitons un atelier de mosaïques et nous voyons ici une des artistes finissant son oeuvre suivant les moyens artisanaux anciens, là , il n'y a pas de colle mais un mélange farine et eau.
nous visitons l'église Saint Georges célèbre pour sa carte de Palestine au sol, mais comme souvent, si bien protégée qu'on n'a aucun recul pour la photographier.
une pause dans les visites vous voyez une vue de la terrasse du restaurant où nous avons eu un repas de rois....des hors d'oeuvres qui n'arrêtaient pas de circuler suivis d'un poulet cuit au feu de bois.
Après ces agapes(!) il est bientôt 16 h , il est temps de prendre la route des rois pour aller vers la destination attendue: Pétra
Nous nous arrêtons au bord de la route pour voir ce berger, il est avec son fils qui n'aime pas les photographes mais qui aime les bonbons et les crayons...
nous sommes en vue de la ville de Wadi Musa qui est la ville du site de Pétra.
on s'arrête un moment à Wadi Musa avant de rejoindre notre hôtel sur les hauteurs de la ville, on entend l'appel à la prière. On nous fait voir l'endroit présumé de la source attribuée à Moïse qui, selon la tradition musulmane aurait fait jaillir l'eau en 12 points en frappant le rocher de son bâton, pour désaltérer son peuple souffrant de la soif.
* en jordanie il y a 40% de Palestiniens accueillis principalement après la guerre des 6 jours en 1967 et à qui le roi Hussein a donné la nationalité jordanienne (ils étaient devenus apatrides), il y a quelques tchétchènes et le reste est constitué de Jordaniens.
**Le serpent d'airain
Les hébreux partirent de Hor-la-Montagne pour la route de la mer de Suph,Pour contourner le pays d'Edom. En chemin, le peuple perdit patience. Il parla contre Dieu et contre Moïse :" Pourquoi nous avez-vous fait monter d'Egypte, pour mourir en désert ?Car il n'y a ni pain ni eau :Nous sommes excédés de cette nourriture de famine. "
Dieu envoie alors contre le peuple des serpents brûlants,Dont la morsure fit périr beaucoup de monde en Israël. Le peuple vint dire à Moïse :" Nous avons péché en parlant contre Yahvé et contre toi.Intercède auprès de Yahvé Pour qu'il éloigne de nous ces serpents. "
Moïse intercéda pour le peuple et Yahvé lui répondit :" Façonne-toi un Brûlant que tu placeras sur un étendard.Quiconque aura été mordu et le regardera Restera en vie. "Moïse façonna donc un serpent d'airain qu'il plaça sur l'étendard,Et si un homme était mordu par quelque serpent,Il regardait le serpent d'airain et restait en vie. (Bible de Jérusalem, Les Nombres XXI - 4 à 9)
le serpent d'airain est le logo des médecins et autres personnels chargés de guérir.

14 commentaires:

Olivier a dit…

superbe, et merci pour l'histoire de Moise a travers ton texte et tes photos

Cergie a dit…

Quel merveilleux périple sur les traces de la bible et pas seulement. Moïse ! Qui a été condamné à ne pas aller lui-même en terre promise peut être pour cette source dont il a douté et frappé le sol plusieurs fois. Une terrible punition. Et la cohabition entre chrétiens et musulmans sur le même sol appartenant à tous et les romains qui sont arrivés en colonisateurs.
Et le laurier rose qui est plein de la fraîcheur du printemps, le jeune olivier qui va défier les siècles et parler de Jean Paul II, les moutons et l'enfant symbole du futur, oui quel merveilleux voyage, Marguerite marie. Tu fais bien de le narrer dans l'ordre chronologique pour ne rien en omettre.

Cergie a dit…

PS : la brume va bien à la Jordanie...

Solange a dit…

C'est un magnifique voyage, un endroit que j'aimerais beaucoup visiter, tant pour l'histoire que pour le paysage.

claude a dit…

Je crois que tu as fait un merveilleux voyages fait de belles choses à voir et d'histoire biblique. Merci beaucoup de nous faire partager tout cela.
J'ai agradi la photo de la mosqué, superbe !
Tout le reste est beau aussi., et très instructif.
Merci encore !

hpy a dit…

12° à Cesson et même pas 10° encore à Fécamp! C'est vrai qu'on a besoin d'un peu de réchauffement (climatique ou non) et un voyage en Jordanie fait bien l'affaire!

herbert a dit…

Bonjour, Marguerite.
Cette fois-çi, je retrouve mes pas...
Et j'en suis heureux.
Merci beaucoup pour la qualité de ton reportage.
Et ce partage.
Bonne journée.
Je t'embrasse.

Miss_Yves a dit…

Prodigieux !
J'ai d'abord cru que c'était la poussière et non la brume qui créait un effet de flou sur tes photos .

meretnature a dit…

merci pour ce beau voyage...
bises

véro a dit…

La Jordanie fait partie de nos envies de voyages et de découverte. Pays magnifique et tellement riche d'histoire.

kirnette a dit…

Merci pour ce partage, c'est tellement agréable de suivre tes pas et voir à travers tes yeux et tes mots.

Miss_Yves a dit…

Point de vue d'une lycéenne , en réponse à ta demande, sur mon blog.

Cergie a dit…

Bonsoir Marguerite marie, tu as raison, ma maison d'aujourd'hui est très intrigante, je fais mon enquête comme je peux mais mes informateurs, dont ma maraîchère, sont à la fois taiseux et suspicieux. Ce sont des cergissois de souche que veux tu.

Unknown a dit…

Mont Nebo - Serpent d'Airain : cela m'étonnerait fort qu'il s'agisse de "la croix de Jésus", sachant que Jésus - et le symbolisme de sa croix - sont bien postérieurs à Moïse. Tout au plus peut-on envisager comme description : "l'évocation" ou "la préfiguration" de la croix de Jésus...