jeudi 20 octobre 2011

croisière-jour 5.Mandroga ou Mandrogi

Après la traversée du lac Onega, nous sommes au petit matin sur le Svir, segment du canal Volga Baltique qui fait la jonction entre les lac Onega et Ladoga. Nous sommes dans l'écluse du haut Svir qui va nous faire descendre de 24m.




nous descendons à Mandrogi où nous allons faire une halte tranquille.


et plutôt originale...genre parc de loisir sans grande roue


avant admirons un peu les maisons colorées sur la rive.




encore un moulin, le chemin est en rondins




ici Ikea livre même les chapelles en kit!


une maison sur pilotis


2 vaches...je n'en ai pas vu de tout le voyage!!! Je me suis renseignée après avoir constaté le long des rives de grandes étendues herbeuses sans aucune pâture de bovins...Il n'y a que des élevages industriels, les vaches sont "en batterie". Le lait vient en grande partie d'Australie...comme si en Europe il n'y avait pas de vaches.


un bac écolo qui mène vers une petite ile où on peut se promener dans un décor des contes inspirés de vers de Pouchkine.






une maison originale, kitsch à souhait




un temple? Non, un toboggan!


sans commentaire


les photos sont tout de même permises! de belles maisons de commerçants en général


nous avons eu un déjeuner pique-nique, sympa.


nous sommes revenus sur le bateau, et navigons sur le Svir, entrerons dans la soirée sur le Lac Ladoga pour arriver au matin à Saint Pétersbourg.



avant de vous amener en visite à Saint Petersbourg je vais aller respirer l'air de la capitale .

11 commentaires:

Miss_Yves a dit…

Le dépaysement continue!
C'est une blague, pour IKEA, je pense ?!

herbert a dit…

Bonjour, Marguerite.
Beaucoup de charme et de douceur dans ce reportage....
Un voyage dans l'insolite teinté d'humour et de poésie.
Merci toujours.
Je t'embrasse.

claude a dit…

Encore une belle croisière avec toi MM. C'est vrai que c'est tout à fait dépaysant.
Par contre pour les vaches en batterie, pas top !

Marguerite-marie a dit…

>Miss yves je n'ai pas eu la version officielle, mais tout est possible avec Ikéa.

Cergie a dit…

Les vaches sont peut-être moins adaptées au climat et aux structures agricoles que les rennes qui pâturent de vastes espaces. L'agriculture ne peut être comparée à la notre, cela me fait penser que nous avons un ami qui est céréalier et qui va régulièrement en Ukraine en tant que conseiller.
Dans le livre "Le Bestial Serviteur du pasteur Huuskonen" d'Arto Paasilinna, on rencontre un vendeur de sauna en Méditerranée (Pourquoi pas, il y a bien des hammams) cependant je n'imagine pas IKEA implanté au royaume du bois.

hpy a dit…

Les maisons en rondins (et pourquoi pas les chapelles aussi) peuvent être fabriquées une fois chez le fabricant, puis démontées et remontées par l'acheteur. La maison de campagne de mes cousins (qu'on a vu sur mon blog en 2009) est une de celles-ci. C'est donc une maison en kit, tout comme ta chapelle. Mais pas fournie par Ikea!
Les pièces sont numérotées, et on reçoit une notice explicative pour pouvoir les monter soi-même.*
Sinon, avec une bonne hache et un peu d'huile de coude, on peut, si on a aussi beaucoup de savoir-faire, la fabriquer soi-même de A à Z...

ALAIN a dit…

Ici tout est bien entretenu. Ce n'est pas le cas dans toute la Russie.

Thérèse a dit…

Tu parles d'un tobogan!!!
Ta visite est "nickel!"

Claudine a dit…

Bonjour , le dépaysement est garanti ...merci à toi
c'est un pays qu'il me plairait bien d'aller visiter
Bises

Solange a dit…

Une croisière dépaysante j'aime beaucoup les photos et leurs descriptions.

delphinium a dit…

A l'heure de l'écologie et du développement durable, j'ai failli m'étrangler en lisant que le lait était importé d'Australie.
Bon, heureusement les petites maisons sont charmantes et les photos sont très belles.