lundi 17 octobre 2011

Croisière-jour 4: l'île Kizhi ou Kiji

voici le bouquet offert par une brave dame à Goritsy. il a tenu jusqu'à la fin du séjour entretenu par mes soins attentifs.



nous avons navigué toute la nuit, sur le lac blanc et , la Kovja puis la Vyterga, nous sommes à 116m au dessus de saint Pétersbourg , avons passé des écluses , nous sommes en train d'en passer une ...le brouillard s'est levé.
une cascade de 6 écluses pour redescendre de 80m sur le lac Onega (Nevajärvi en finnois) qui est grand comme une mer et profond (profondeur moyenne 30m pouvant aller jusqu'à 120m); il est grand comme 17 fois le lac Léman


après une navigation le matin et le début d'après midi nous arrivons en vue le l'île Kiji Cette île mesure 6km sur environ 500 à 1000m.Nous sommes en Carélie*, "Kiji" vient du carélique qui signifie "jeux, rites" c'était sans doute un lieu de culte païen dans l'antiquité. En 1920 il y avait 250 habitants il en reste en gros une cinquantaine occupés à la surveillance et l'entretien du lieu classé depuis 1990 dite de l'UNESCO.
Kiji est appelée la perle de Carélie

vue du bateau sur l'extraordinaire domaine architectural en bois, l'enclos paroissial constitué de 2 églises et d'un clocher

on est sur l'île "il est absolument interdit de quitter les sentiers, de fumer, de cueillir des plantes, il faut être bien chaussé, ne pas marcher dans les herbes folles...risque de morsures de serpent"

voici l'enclos appelé "pogost" d'abord la cathédrale de la Transfiguration du XVIII° (pour remercier de la victoire en 1709 de Pierre Le Grand contre les Suédois) . Elle est entièrement construite en bois , sans un seul clou, à côté un clocher, puis l'église de l'intercession (1764), toute en longueur elle comporte un réfectoire, une couronne de 8 coupoles entourant une coupole centrale. Elle servait en hiver, plus petite elle était moins froide.Tout ce domaine est entouré par un muret de rondins et comporte aussi un vieux cimetière.

nous ne visiterons pas la cathédrale, ni le clocher

Il y a 22 coupoles recouvertes de 30000 écailles (qui elles sont cloutées) en tremble: le "lemekh" , le temps leur donne cet aspect argenté superbe. Cette cathédrale de 37m de hauteur est en complète rénovation et ne pourra être visitée qu'en 2014. Les coupoles sont disposées en pyramide.Le clocher ne se visite pas.

les coupoles argentées de l'église de l'Intercession.

voici un aspect de l'église d'hiver

une croix du vieux cimetière

et quelques tombes anciennes

nous nous dirigeons un peu plus loin vers une chapelle en bout de l'île où nous attend le carillonneur.C'est la chapelle de L'archange saint Michel.

en passant un jeune ébéniste chargé de rénover une coupole ou pour montrer le principe aux touristes!!!il n'a pas beaucoup levé les yeux...

nous sommes aussi entrés dans une isba ancienne maison de ferme, transformée en musée

un samovar pansu

on voit une dame nous montrant un métier à tisser et à côté un grand fourneau blanc en faïence sur lequel on voit encore des samovars.


nous quittons la grande maison pour flâner un peu alentour

un épouvantail, sans doute efficace car je n'ai pas vu beaucoup d'oiseaux.


un très vieux moulin, ensemble bien bucolique!!!

un vieux moulin, on en verra un autre un peu plus loin

nous voici près de la chapelle de l'Archange Saint Michel

le carillonneur ...nous attend toujours

Béni soit-il carillonneur

Lui qui naquit pour not'bonheur

dés le point du jour à la cloche

Il s'accroche
Et le soir encore carillonne plus fort

Remercions très fort
Ce charmant carillonneur.

(on reconnaîtra un canon complètement contraire à celui que j'ai appris , gamine, à l'école) nous avons flâné un peu dans l'enclos puis sommes partis (marc et moi) vers l'autre bout de l'île où on nous a indiqué un hameau et le nouveau(!) cimetière.



d'abord un autre moulin dans le village au tournant, un des plus anciens de Russie, original: il a 8 ailes. C'est plein de poésie!

les quelques habitants qui vivent sur l'île ont l'électricité mais pas l'eau courante...ils puisent l'eau au lac, paraît-il, pour le quotidien.


une vue imprenable sur le lac.

nous allons remonter vers le cimetière ...on resterait bien plus longtemps dans cet endroit si plein de charme envoûtant.




un banc pour que les proches puissent s'asseoir près de la tombe .



on peut aussi venire près da tombe et associer le proche défunt à son repas, il y a souvent des bancs et une table, on trouve même des bouteilles et des verres...de vodka ou autres.

quittons ce moment de douceur , de paix car si nous méditons trop longtemps nous raterons le bateau...j'en rêvais presque.
On aurait pu y rencontrer le père Nicolas Ozoline français d'origine Russe qui a succombé au charme de l'île et a redonné vie à son église. (Aux dernières nouvelles il vient d'être nommé recteur de la Cathédrale orthodoxe russe st Nicolas de Nice par le patriarcat de Moscou...Pas de doute qu'il aura moins froid l'hiver!!!)

mais nous aurions loupé le dîner russe et la vue de notre si belle tatiana en costume avec Loubna qui nous sert gentiment à table.

petit tour sur le pont après le dîner

coucher de soleil sur le lac Onéga.

Je vous montre cette photo car Marc, notre ami François et moi avons fait un concours...il fallait capter un oiseau le plus près possible de l'horizon dans la lueur du couchant Et, j'ai gagné, en toute modestie bien sûr.
* la Carélie a une histoire mouvementée ayant appartenu à la Finlande , la Suède puis la Russie. Elle a été partagée entre la Finlande et la Russie et est une République fondée en 1991 située sur la partie Nord ouest de la fédération russe et à l'est de la Finlande.

15 commentaires:

hpy a dit…

Il y en a qui diraient que les russes on t volé la Carélie à la Finlande. D'ailleurs, après la guerre, tous les caréliens finlandais ont été récupérés par les finlandais et habitent aujourd'hui un peu partout dans le pays.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Car%C3%A9lie_(province_historique)

Thérèse a dit…

La cascade de bulbes de la cathedrale sans clous (!)de Kiji est franchement impressionnante!
La chapelle est bien sympathique et bien discrete a cote.
Passionant ton voyage.Tu dois etre bien occupee a revivre votre periple avec toutes ces photos si riches en histoire(s)!

Thérèse a dit…

je me demande si tu vas reussir a faire "raler" hpy pour notre plaisir a tous.

Marguerite-marie a dit…

>Hélène: je crois que je pense exactement comme toi...je me suis penchée sur l'histoire de la Carélie et c'est sûr qu'elle a été passée des uns aux autres mais on dit que si NOUS nous y trouvons si bien c'est que l'influence des Finlandais reste très grande dans cette région.
>Thérèse: le but pour moi c'est justement de ne pas la froisser car je ne suis pas du côté des occupants!

Miss_Yves a dit…

Dépaysement garanti!
(J'ai tout de suite pensé à HPY avec ce passage en Carélie)
Des coutumes bien étranges, mais bien chaleureuses pour veiller les morts!
( photos à reprendre pour Halloween )
Bravo pour le 1ER prix mérité!

François a dit…

Je suis impressionné par le bouquet "offert" !
Ceci dit le "très vieux moulin", derrière la botte de paille, a été construit en 1930 !
(j'adore cette remarque mesquine, j'peux pas m'en empêcher, car je suis cré cré méchant !).
Par contre la Chapelle de la Réssurection de Saint Lazare (rien à voir avec la reprise après une grève du trafic à la gare du même nom) est l'une (la ?) des plus vieilles de toute la Russie : construite en 1391 ! Et ce n'est pas celle qui est sur la photo, qui est la chapelle de l'Archange Saint Michel, laquelle date du 18e !
Bon voilà j'ai ramené ma science, mais fallait que ce soit dit !

Plus de photos en accès libre avec les explications à :
- http://www.facebook.com/media/set/?set=a.2524993562870.2149280.1194301441&type=1&l=d183b0ec9d

Bisous bisous

françois a dit…

Ah j'oubliai... Dans la série "compét pour les oiseaux au soleil couchant"...

=> http://www.facebook.com/photo.php?fbid=2523346841703&set=a.2523311440818.2149212.1194301441&type=3&theater

Solange a dit…

Un bel endroit rustique, toutes ces choses en bois ont beaucoup de charme.

ALAIN a dit…

Un musée en plein air, cette ile, un peu artificiel mais si joli !

Bergson a dit…

quelle belle ile
les toitures restent assez simple ;-)

bravo pour la dernière qui t'a placée première

herbert a dit…

Bonjour, Marguerite.
Je me souviendrai longtemps de cette perle de Carélie.
Il y a tant de poésie dans ce reportage, tant d'insolite et tant de raffinement.
Une petite île : mais plein de trésors ...
Un bouquet de fleurs donne le ton.
Ton coucher de soleil ferme si bien le tout.
Merci beaucoup.
Je t'embrasse.

Marguerite-marie a dit…

>François: le bouquet a été offert...même si après réflexion j'aurais peut-être dû donner quelques roubles à cette dame qui doit , comme beaucoup, vivoter,je l'ai pris comme un cadeau, et l'ai gardé comme tel tout le long de la croisière.
Le très vieux moulin est en bas du cimetière, la chapelle Lazare , alors je ne l'ai pas vue.
Quant au coucher de soleil , évidemment si tu as continué à mitrailler après la fin des épreuves.....

claude a dit…

C'est typiquement dépaysant et si beau.
Les architectes de cette cathédrale sont de vrais artiste.
Ton coucher de soleil oiseau est magnifique.
Merci de nous faire connaitre tout cela.

François a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Cergie a dit…

Un joli bouquet de zinnia, il m’arrive parfois d’en cueillir pour les faire sécher. Lorsqu’on est sur un bateau il n’y a rien d’autre à faire que de passer le temps et de regarder. J’aime bien ces grandes maisons et ce monsieur qui prend l’air devant chez lui. Je n’aime pas trop regarder cette église pustulleuse, j’ai l’impression qu’elle est malade. Quant à ces tombes qui t’ont interpellées, j’ai vu la même en septembre au cimetière de Solesmes où nous avons enterré un grand cousin de mon mari et plein d’autres, celles des moines, au couvent de la Tourette de le Corbusier que j’ai montrées ici.
(Je suis née dans une maison de bois construite sans un seul clou.
Merci pour l'anecdote de l'institutrice du Mont St Michel. En Guyane, on envoie en brousse ceux qui arrivent de métropole et ce n'est pas facile non plus)