lundi 7 novembre 2011

Saint- Petersbourg (1)

avant de commencer le premier jour à Saint Petersbourg, je vous invite à une petite visite dans la chambre d'ambre située dans le palais que vous découvrirez à la fin de ce message. Offert par le roi de Prusse frédéric-Guillaume 1er à Pierre le Grand il y fut installé en 1755 . Il a émerveillé tous les visiteurs jusqu'à la deuxième guerre, car alors il fut démonté et emporté par les Allemands à Koenigsberg. Il ne fut jamais retrouvé...et a donc été refait et achevé grâce à une forte indemnité payée par les Allemends, inauguré en mai 2003. Il a été appelé "huitième merveille du monde", il se visite mais point ne se photographie. Aussi est-ce un montage que je vous montre ici


après avoir visité l'île de Mandroga, nous sommes entrés dans le lac Ladoga le plus grand lac d'Europe. Pendant les 900 jours du siège et blocus le Léningrad (1941 à 1944) il est le seul moyen de communication avec le reste du pays et sert de route en hiver, des camions y roulent (il est gelé) de nuit pour acheminer des vivres et évacuer les femmes et les enfants il a été appelé "route de vie". Un fleuve part de ce lac c'est la néva par laquelle nous arrivons de bon matin en vue de Saint Petersbourg










Ville de Russie, qu'on surnomme la "Venise du Nord" en raison des nombreux cours d'eau (rivières et canaux) présents sur son territoire. Fondée en 1703 par le tsar Pierre le Grand, elle fut la capitale du pays de 1712 à 1918. Saint-Pétersbourg vit son nom changer pour celui de Pétrograd lors de la Première Guerre mondiale, puis, après la mort du père de la Révolution bolchévique, pour celui de Léningrad, qu'elle conserva jusqu'à la chute du communisme, alors qu'elle retrouva sa désignation originelle (1991);Nous allons commencer la visite de la ville


Pour commencer un arrêt devant l'ensemble de Smolny, il es compose d'un monastère avec la cathédrale en son centre et d'un institut ancien pensionnat de jeunes filles nobles. Il futcréé à la place de grands entrepôts de goudron en 1723 pour laiser la place à la résidence d'été d'Elizabeth Petrovna, fille de Pierre Le Grand , frivole et dépensière mais aussi parfois pieuse(!) elle ordonna la fondation d'un couvent pour les veuves de la noblesse pensant elle-même s'y retirer; elle mourut avant la fin de la construction qui fut retardée par la grande Catherine.




nous sommes maintenant sur la place Saint Isaac occupée en son centre par un grand monument à Nicolas 1er, aussi appelé Nicolas le Sanglant, le cheval et son cavalier ,très lourds, ne reposent que sur les 2 pattes arrière du cheval; on y voit sur le côté la cathédrale Saint Isaac construite selon les canons grecs, elle mesure 101m de haut


comme on peut le voir ici c'est une journée grise et pluvieuse, il semblerait que c'est souvent le cas à ST Peter. Nous sommes le long de la Neva on voit de l'autre côté le quai des Anglais




nous sommes arrivés sur l'île Vassilievski, plus exactement sur la "strelka" sa pointe orientale d'où l'on a une magnifique vue sur les palais de la rive gauche
Nous sommes au débarcadère des sphinx, car il y en a 2 de chaque côté d'un escalier descendant vers le fleuve. Ils auraient été achetés à l'Egypte en 1832, trouvés lors de fouilles près du tombeau d'un pharaon dont ils auraient les traits. Transportés en bateau ils ont voyagé pendant près d'une année!


un peu plus loin on trouve une des 2 colonnes rostrale, hautes de 32m elles servaient de phares, elles sont décorées de "rostres"(éperons de navires). Les figures sculptées sur les piédestaux symbolisent les 4 fleuves russes: la Neva, la Volga, le Dniepr et le Volkhov




il est très fréquent de rencontrer des mariés qui viennent faire un petit tour et souvent porter des toasts sur ce quai






nous sommes dans la forteresse de Saints Pierre et Paul






nous sommes dans la somptueuse cathédrale de Saints Pierre et Paul


dans cette chapelle Sainte Catherine sont les restes du Tsar Nicolas II, de l'impératrice Alexandra Feodorovna et de leurs enfants et serviteurs assassinés en juillet 1918. Il y ont été déposés en 1998






que peut-on y faire??? il faut dire qu'elle servit surtout comme prison pour les ennemis du pouvoir....Pierre le Grand y fit enfermer et torturer, puis fusiller son propre fils qui critiquait ses réformes










l'après midi est consacrée à la visite du Grand palais de Catherine ou Pouchkine; située à 25 km de Saint-Pétersbourg, Tsarskoïé Selo est une petite ville de 100 000 habitants qui s'est développée autour de la résidence impériale, construite par l'architecte Braustein en 1710, puis agrandie par Rastrelli pour la tsarine Elisabeth, qui souhaitait disposer d'un palais baroque aussi fastueux que celui de Versailles. Dans le parc, face à la cour d'honneur du palais de Catherine II, se dresse le palais de son fils Alexandre, d'une facture nettement plus classique. La ville est également célèbre pour son lycée, situé dans le même ensemble architectural, où le poète Pouchkine fit ses classes entre 1811 et 1817. En 1937, à l'occasion du centenaire de sa mort, Tsarkoïé Selo a pris le nom de Puchkin. De nombreux écrivains russes, tels que Gorki ou Tolstoï, avaient l'habitude d'y faire de fréquents séjours




on aperçoit les coupoles de l'église palatine







on monte dans le grand escalier de parade


la grande salle


viens boire un p'tit coup à la maison...y aura du rouge et du saucisson....


retour vers le passé


la grande Catherine




dans le parc encore des mariés...sous forte escorte: renseignement pris la kalachnikov était factice mais laisse penser que se marient des gens importants (nous avons plutôt eu une pensée ironique à la mafia...)


10 commentaires:

François a dit…

Que de bons souvenirs.... Bizzzzzzzzz

ALAIN a dit…

J'aime bien celle avec les panneaux d'interdiction. Il est même interdit de faire du saut à ski !

claude a dit…

J'ai toujours entendu dire que Saint-Petersbourg était une jolie ville, et tu nous le prouves bien.
Les Allemands ont pillés des vies mais aussi des trésors, c'est bien connu.
Merci pour cette belle et instructive visite, MM !

Miss_Yves a dit…

Que d'eau, que d'eau!
Que d'ors, que d'ors!
Le buffet est très modeste...
Quant au mariage ,il me fait penser aux film de Kusturica!

herbert a dit…

Bonjour, Marguerite.

Je suis toujours émerveillé par se voyage que tu nous relates si bien.

L'évocation de ce passé, c'est l'évocation d'une culture qui est enfouie dans mes souvenirs.

J'attends la fin de ton reportage et je me permettrai de te demander quelques précisions sur les conditions de ton voyage.

Merci beaucoup.

Je t'embrasse.

hpy a dit…

Le Ladoga me rappelle mon ex-dentiste. Pendant la guerre il l'avait traversé à la nage... à l'aide d'un petit bout de bois.

Solange a dit…

Encore une autre belle visite, j'ai trouvé la cathédrale impressionnante.
C'est une voyage magnifique que vous avez fait.

Thérèse a dit…

Belle lecture illustree. Je me souviens avoir lu un livre sur le mystere de la chambre d'ambre. Il ne me reste malheureusement pas beaucoup de souvenirs detailles de ce livre...
et toujours tes clins d'oeil humoristiques: les interdits et les ports d'arme!

Chipie a dit…

Superbe cathédrale !

Miss_Yves a dit…

Que c'est beau , ce mélange blanc et or!