jeudi 28 janvier 2010

cieux du matin et du soir

ciel du matin mardi...
de chaque côté c'est gris et il est déjà 9h le matin
mercredi il fait frisquet mais cela ne peut m'empêcher d'aller faire un tour
l'hôtel restaurant Le Germinal les pieds dans l'eau, c'est une ancienne minoterie.
puis au retour après la balade, un ciel incendié...magnifique!
"Quand le soir descend doucement,
A quel grand apaisement sur la terre
On voudrait être un arbre, une pierre,
Et se taire infiniment"
je chantais cette petite berceuse aux enfants, en colonie de vacances, quand j'étais monitrice...il y a si longtemps (pendant les vacances quand j'étais étudiante) pour les aider à dormir dans leur dortoir, dans la pénombre.

11 commentaires:

Chipie a dit…

Bonjour !... L'hôtel-restaurant "Le Germinal" porte bien son nom, je trouve. La façade évoque effectivement bien le monde ouvrier. Tu parlais de livres dernièrement..."Germinal" de Zola m'évoque le lycée, il y a longtemps déjà...
J'aime bien aussi tes photos de ciel incendié...

hpy a dit…

Tu dis que ton ciel est gris, mais il n'est pas monotone pour autant. Au contraire, il est gris, et beau. Et le soir venu il s'enflamme pour annoncer du froid. Il faut bien qu'il se réchauffe un peu avant que le froid ne l'attaque.

Olivier a dit…

tes ciels sont multicouleurs, une ballade avec un ami canard, il te suit toute la journée ? ;)

meretnature a dit…

Que du bonheur de suivre cette évolution.. merci pour ces si belles photos
bises

Miss_Yves a dit…

"Le Germinal" , germes de blé pour une minoterie ou évocation du monde ouvrier,c'est un nom vraiment bien choisi.

Ciel gris, avec effet de fumée, très réussi,
Ciel rose, point morose .

françoise a dit…

de très belles couleurs dans ces paysages .
bonne soirée.

Bergson a dit…

je garde la deuxième
elle a du plaire à la dame du nord

Solange a dit…

Tes photos sont magnifiques mais le lampadaire et l'oiseau ce sont mes préférés.En hiver il y a beaucoup de rose au lever et au coucher du soleil.

claude a dit…

Ils sont beaux tes cieux !
Tu as fais une jolie balade les yeux levés. Mais attention de ne pas tomber dans l'eau des canards !
Surtout par un froid pareil.

Cergie a dit…

Elle est belle ta photo du dessus, mystérieuse ; si tu l'avais cadrée juste au dessus du ciel rose elle aurait fait un magnifique panorama. J'aime bien ces cieux rose et bleu (et un merle ?) comme hésitants sur la couleur de la layette. Les anciennes minoteries chez nous sont reconverties en logements. Ma foi cela permet de garder les murs (grandioses)
J'ai été mono aussi, et sans doute tu connais cette comptine que j'ai cherchée pour Nazzareno ce matin :

"Doucement, doucement
Doucement s'en va le jour.
Doucement, doucement
À pas de velours.

La rainette dit
Sa chanson de pluie
Et le lièvre fuit
Sans un bruit.
Doucement, doucement
Doucement s'en va le jour.
Doucement, doucement
À pas de velours.

Les oiseaux blottis
Dans le creux des nids
Se sont endormis
Bonne nuit."


Je ne connais pas la tienne par contre et aurai aimé en avoir l'air...

herbert a dit…

Bonjour, Marguerite.
L'envers et l'endroit.
L'ombre et la lumière
Le ciel et la terre.

Mais tu es Hélène...Qui va venir te sauver ?

Merci tant de fois.Pour tout.

Je t'embrasse.