lundi 4 janvier 2010

changement d'année

le passage en 2010 à Arzon. Le premier janvier pas de photos particulières, une lumière trop grise même si le temps n'est pas froid
le 2 au matin d'un côté, le matin, la lune qui n'a pas envie d'aller se coucher a-t-elle pris l'habitude de réveillonner jusqu'à pas d'heure?
je vais dans la cuisine et sous ma fenêtre je vois le champ du fermier à côté.
et l'église..;le ciel est en soie ce matin!
de l'autre côté , à l'est, un feu de broussaille? Non, c'est de l'autre côté de la rue une dame qui fait sans doute un feu d'enfer dans sa maison plutôt cabane pour réchauffer l'atmosphère.
ce n'est pas le bois qui manque...un peu gelé sans doute.
vers midi le soleil s'est levé et commence à faire fondre la gelée sur les pontons.
De l'autre côté du bassin je vois se poser un oiseau qui s'agite comme un ventilateur...
je me dépêche de passer plus près de lui, mais je n'ai pas besoin de me presser car il s'est installé et prend le temps de...se sècher....
et de se chauffer au soleil*. J'ai pensé que peut-être c'est l'ami Phalacrocorax d'Hélène revenu des contrées de ses escapades.
en rentrant je passe près de mimosas qui se préparent à fleurir et oui....l'espoir est là.
* on m'a dit que les cormorans ont l'habitude de se chauffer dos au soleil et de faire ainsi les chauves- souris.

12 commentaires:

Solange a dit…

Tu as pris des ciels magnifiques. La photo des pontons est belle aussi. Dis-moi pas que la végétation se prépare déjà à fleurir? Nous qui sommes sous 50cms de neige.

Olivier a dit…

tu as trouve un superbe top modele ;o) les ciels d'hiver sont tres beaux

Cergie a dit…

Miss Yves dirait que tu as succombé au champ de conscience activé par Hpy en remarquant particulièrement ce volatile qure tu aurais peut-être oculté sinon. Je crois avoir lu quelque part qch sur ces ailes déployées. Sans doute le besoin de se réchauffer le matin ? Ou de se sécher les plumes, voilà qui est plus plausible.
La fumée d'un foyer, les cieux, les voiliers... Je vais sauter sur le mimosa pour cette fois, c'est ma deuxième fleur fétiche car mes enfants, du moins mon plus jeune fils et à sa suite ma fille, m'ont surnommée ainsi (Mimosa > Mimo)...

Cergie a dit…

Merci d'être passée dans mon jardin. J'ai trouvé cette façon de compter dans le "Ca m'intéresse" de décembre dernier, cela remonte aux mesures du moyen âge. Il est commode de visualiser ou formaliser sans doute en même temps que l'on met de coté les différents éléments à vendre.
Je ne sais pas si tu tricotes je compte mes mailles cinq par cinq. J'ai vu que les SS comptaient les déportés en les faisant descendre cinq par cinq des wagons.
Ma mère comptait très bien mentalement différemment de nous. Pas en employant le système décimal. Mais je ne sais plus comment.
Et les moutons noirs (1 sur 10 ?) dans les champs permettent de visualiser d'un coup d'oeil et de loin si le troupeau est complet.
Tout cela est passionnant, du moins c'est ce que je trouve !
:)

meretnature a dit…

C'est vrai qu'on a l' impression ici d être aux antipodes car il fait froid c'est vrai mais la neige est bien loin , à moins qu'elle n'arrive cette nuit comme promis....
Bonne soirée

Miss_Yves a dit…

Des images paisibles et des légendes humoristiques pour ce début d'année, avec un invité surprise -ou un revenant:
Phala ...
Qui voyage de blog en blog!

claude a dit…

Première belle balade de l'année.
J'aime bien ta petite lune!!!
Jolie série de photos MM !
Attends, je refais un tour et je reviens !

claude a dit…

J'aime bien tes deux ciels "jumeaux" et celui au-dessus du clocher de l'Egise. Et puis aussi l'oiseau ventilateur.

hpy a dit…

Le ciel et changeant et beau chez toi. C'est peut-être lui qui a attiré le fils de Phalacrocorax qui prend toute la place sur le poteau, comme le font souvent les cormorans. Je lui envoie un petit baiser si tu veux bien le lui transmettre ;-))

Bergson a dit…

le soleil revient l'année sera chaude ; mais aujourd'hui on s'en rend moins compte

herbert a dit…

Bonjour, Marguerite.
L'effet des contrstes, selon les illustrations, est saisissant...avec toujours ce même fil conducteur...les mots simples de la poésie.
A dinard, il neige beaucoup...
A Rennes sans doute aussi.
Bonne fin de journée.
Je t'embrasse.

Thérèse a dit…

La beauté dans la vie de tous les jours.
Et puis le ventilateur qui remue un peu le tout, je souris très fort :)