mardi 23 juin 2009

c'est l'été!!

pour commencer avec un peu de retard...je souhaite une bonne fête à tous les pères, j'ai une pensée très affectueuse pour mon père qui n'est plus là et que je trouvais si bon, si bien

mercredi dernier je suis partie chercher l'ombre des grands arbres autour des étangs et pour commencer en sortant de chez moi j'assiste à un petit entraînement.. les kayakistes doivent se jeter dans l'eau en sautant sur un pneumatique qui sert de tremplin.


ici il y a une lutte farouche pour un croûton de pain.

mais il n'y a pas que les canards ce chemin est bucolique et de l'autre côté il y a des champs.

je fais un remake des"rêveries du promeneur solitaire" et je dois avouer être restée un bon moment assise sur un banc devant ces tableaux...contente d'avoir, "oublié" mon portable.

même la rivière a revêtu une tenue verte.

18 commentaires:

Solange a dit…

Les trois dernières photos sont si reposantes, que je comprend que tu sois restée assise un bon moment. Je me sens bien juste à les regarder.Belle promenade.

Olivier a dit…

tres bonne la photo du kayakiste qui se jette à l'eau....l'ete arrive, les kayakistes sortent de leur tanniere ;o) et un beau reflet de vache.......
"l'été arrive, et la vie devient facile." Ira Gershwin

Jackss a dit…

Bonjour Marguerite

Sublime! C'est tout à fait charmant ce que tu racontes. J'ai lu attentivement tes 3 derniers billets. Captivant!

Dans les années 60, il n'y avait pas d'internet. La mode, c'était les correspondants français, belges ou suisses. Le mien, mon correspondant, il était de Quimper. J'ai correspondu avec lui pendant plusieurs années.

En 1997, lors d'un séjour en Alsace, nous avions fait la connaissance d'une jeune française originaire de l'endroit. Elle était très sympatique et d'une mentalité semblable aux gens d'ici. Plusieurs de nos ancêtres sont bretons.

Moi quand je regarde la mer, devant la maison, je pense que c'est la France qui se trouve de l'autre côté. J'ai bien aimé les faits historiques auxquels tu fais allusion, en particulier ceux se rapportant au Général De Gaule pour qui j'ai une grande admiration.

En même temps je ressens tristesse et nostalgie en t'entendant parler de tout ce qui se perd. Le temps s'accélère. L'amour de la terre de nos ancêtres, le respect qu'on lui doit, c'est triste de voir tout ça s'effriter. C'est peut-être ça la mondialisation, les frontières qu'on veut faire sauter partout, à tout prix.

meretnature a dit…

Bonsoir Marguerite, la promenade a été très agréable et tes photos vraiment reposante ,
Bonne soirée

cieldequimper a dit…

Se jeter à l'eau est un euphémisme !

Bergson a dit…

beau soleil du kayakiste

ah la vache de reflet

alice a dit…

Que de vert! Il faut dire que la pluie n'a pas manqué... On n'en apprécie que davantage le beau temps au fil de la balade!

Cergie a dit…

Certainement qu'avec ton père tu pouvais avoir des discussions que tu ne peux avoir avec personne. Et un père pour une fille c'est fondateur. Le mien aurait été très intéressé parceque j'ai réussi à avoir des clivias à partir de graines, au bout de dix ans ils ont fleuris ; mon père n'est plus là non plus pour apprendre que mon plus jeune fils a fait les même études que lui. Nos pères sont perpétués par nous et notre descendance.
J'aurais aimé prendre la photo du dessus : début d'été pluvieux avec l'eau boueuse, et les fleurs fraîches : marguerites et pois de senteur. Et l'ombre des feuilles.
J'aurais aimé moi aussi paresser et rêver là en dehors du temps....

hpy a dit…

Des vaches qui se mirent dans l'eau et de belles fleurs sauvages - c'est vraiment l'été.

melanie a dit…

J'aime bien toutes ces photos "nature" et la vache qui se reflète dans l'eau !

Flo a dit…

Bien moi aussi je veux faire du canoé

alice a dit…

Prends bien soin de toi, j'ai eu plusieurs tendinites, je sais combien ce genre de trucs peut être douloureux...

melanie a dit…

Réponse à ta question : oui, cette femme musicienne était une Bretonne. Pas une Vendéenne , non mais !

herbert a dit…

Bonjour, Marguerite.
L'eau, les oiseaus, les vaches qui se prélassent, les rivières qui serpentent,les arbres qui se courbent, le vert qui triomphe...
Oui, c'est l'été.
Avec toi, il sera beau.
Merci beaucoup.
Je t'embrasse.

Miss_Yves a dit…

La troisième photo est vraiment bien prise !
On sent une construction dans les reflets et les ombres,pas seulement dans les collages .

Thérèse a dit…

Les rivières qui servent de mirroir aux vaches, j'aime beaucoup. J'essaye chaque année de ramener une photo de vache à un ami (ayant un faible pour les vaches normandes) de Toulouse qui vit ici et la mienne est surement moins romantique que les tiennes.

Maedes a dit…

Bucolique, en effet!
Jolies, très jolies photos!
L'été s'annonce prometteur....
Point de portable pour moi... ainsi je ne suis jamais dérangée et n'ai point de "fil à la patte"... lol
Je continue la balade.... Maedes

Maedes a dit…

Désolée, le message s'est envolé vers toi plus vite que je ne le pensais... je ne voulais pas te laisser un message anonyme... je déteste cela!
Voilà c'est réparé, bonne journée!