lundi 2 février 2009

un autre chemin

ça ne vous aura pas échappé, nous sommes en février.
Autrefois les mois étaient considérés commes des entités et personnifiés. Dans le conte oral de Haute-Bretagne ( qui en particulier contient l'Ille et Vilaine) janvier est laboureur et février tailleur. Ils courtisent tous les deux la même femme, qui, indécise, se rend chez eux sous un déguisement...C'est janvier qui a la préférence car chez lui, il y a bon feu et tout est en ordre.
Maintenant nous sommes en février, en latin Februa, Dieu de la mort et de la purification c'est le mois du froid et du vent (ventôse) et selon les croyances paysannes "Si février n'a pas de grands froids, le vent dominera tous les autres mois" Mais février est aussi le mois où l'on repousse le mauvais esprits de l'hiver en faisant sauter les crêpes de la chandeleur. Je viens d'en faire sauter assez pour purifier la planète entière de bloggeurs qui viendront me lire aujourd'hui(!!!).
un proverbe breton "Miz c'houévrer a c'houez, a c'houez, hag a laz ar voualc'h var hé neiz"
"Février souffle, souffle, et tue le merle dans son nid"
on raconte aussi dans certains coins de Bretagne qu'une jeune fille qui désire connaître celui qu'elle épousera doit, dans la nuit du 1er au 2, nuit de la chandeleur sortir de son lit à minuit, le pied droit le premier. Ensuite elle ira regarder la glace devant laquelle sont placées deux bougies qu'elle aura eu soin d'allumer avant de se coucher. Elle verra alors l'image de son "futur" (comme on disait alors). Aux environs de Rennes on croyait que les mariages célébrés le jour de la chandeleur n'auraient pas de chance ...sauf peut-être s'il pleuvait (note de l'auteurM-M)
--------------------------------------------
Passons à la promenade que je vous invite à commencer. C'était vendredi , pour un peu répondre à la demande de Chantal(dans un commentaire), j'ai changé mon itinéraire . Je me suis garée comme souvent, au bout des quais (dans le parking dit de "dissuasion") et je suis passée par la rue saint Hélier pas très loin de la gare. Je suis d'abord passée sur le pont juste après l'ancienne fac de médecine et ai continué par la rue qui va me mener près du lycée Emile Zola. Nous allons voir le début de mon périple. Du pont je vois d'abord la rivière vers Cesson, puis vers rennes la tour qu'on voit au fond sur la deuxième est celle de la maison de la télévision FR3.
ici une fleuriste au coin de la rue
puis, bien sûr, quelques cafés
et là juste sous un porche, un gardien des lieux qui a l'air bien inoffensif
un passage vers une cour intérieure , décoré des 2 tableaux romantiques.

et dans la cour une brocante
j'ai failli décrocher un vélo pour continuer mon tour..

17 commentaires:

hpy a dit…

J'aime beaucoup la façon dont tu racontes février, les photos en plus.

claude a dit…

J'ai hâte qu'un févrierfroid passe pour arriver en mars sans avoir de vent.
J'aime beaucoup l'enseigne du bar et les affiches romantiques.

Solange a dit…

Une belle enseigne et une cour bien décorée j'aime ça.Je ne connaissais pas ces coutumes pour février, ici on ne fête pas ça.Nous c'est la marmotte si elle sort et voit son ombre, elle retourne dans son trou et nous avons encore 6 semaines d'hiver. De toute façon marmotte où pas nous aurons encore 6 semaines d'hiver.

canelle56 a dit…

coucou , tu m écris en même temps que je t écris , j ai voulu m inscrire a ta lettre j ai fait message j espère que c'était ça , ainsi je serais averti de la sortie de tes articles , ton histoire du mois de février est bien racontée et la promenade très tranquille et apaisante
gros bisous ma belle

Bergson a dit…

j'espère que tu te trompes car j'aime pas le froid et pas le vent

Cergie a dit…

Ne te fais pas de souci, tu l'as emmené avec toi le vélo puisque tu nous le montres ; un peu comme je vous ai fait sentir le parfum de l'absente, ou comme on "cueille" en la respectant une orchidée...
Tu nous mènes promener dans un petit paradis terrestre avec cette boutique de fleuriste qui a engrangé les couleurs du printemps et le soleil.
Et surtout... Tu parles si bien de février. Mois d'hiver qui n'a pas Noël pour faire passer la pilule, ni Pâques et ses pâquerettes. Heureusement il y a les crêpes !
Un mois que j'aime beaucoup, parce qu'il est tout petit et... que c'est celui de mon anniversaire !

Olivier a dit…

encore une belle enseigne de bar, et j'aime bien les velos de la brocante, presentation originale

alice a dit…

Et février semble vouloir sauver sa réputation cette année: il neige aussi à Rennes ce matin?

herbert a dit…

Bonjour, Marguerite.
C'est raté.
Tu n'aurs pas fait disparaître tous les bloggeurs...
D'ailleurs, tu fais tout pour les retenir...
Te lire et regarder est toujours aussi passionnant et insolite...
L'ancienne fac de médecine...Tu as brûlé...
Merci pour tout cet ensemble...
A bientôt.
Je t'embrasse.

lyliane a dit…

Tant mieux février est froid on n'aura pas de vent les autres mois!
J'aurai bien aimé voir mon bien aimé dans le miroir, j'aurai su à quoi m'en tenir..
Les enseignes sont très belles, le gardien de l'impasse ne doit pas avoir bien chaud avec sa petite jupe!!

emiliane a dit…

Quelles belles photos.. visiter Rennes est un plaisir autrement plus agréable que de rechercher sa voiture pendant 3h, aventure cocasse de mon fils avant l'arrivée des GPS.
Je partage ton avis sur un mariage heureux à la Chandeleur s'il pleut .. mes parents viennent de fêter leur 61 ans.

Marie-Noyale a dit…

C'est drole l'odeur des crepes n'est pas venue jusqu'ici..Dommage,sinon j'aurais "rapliqué"!!!
Je n'ai jamais su autant de choses sur le mois de Fevrier!!!
mais ce que je retiens c'est la jolie devanture de la fleuriste...elle donne de l'espoir!

Chantal a dit…

Merci Marguerite de répondre à ma demande !!

Mais il faudra continuer la promenade, car en fait je voulais surtout parler de l'autre côté du pont St Hélier: l'église puis tout le quartier situé derrière la gare entre rue Pierre Martin et quartier Quineleu. Je ne viens plus souvent à Rennes et c'est bizarre, je ne reconnais pas cette vue du pont. Elle est prise du pont Pasteur ?
Et elle est où cette Brocante ?
C'est là que je vois que Rennes est trop loin de moi !!

Bravo encore pour les photos.
Et mille merci.

Thérèse a dit…

Pas de mauvais esprits chez nous non plus, je l'ai appris grace a toi.
Couleurs de printemp sur ton blog aujours'hui.
Pas d'accent, desolee ce laptop les refuse en bloc.

herbert a dit…

Bonjour, Marguerite.
Non, pas la rue de Chareaudun...
Mais je t'écrirai bientôt.

Bonne journée.
Je t'embrasse.

melanie a dit…

Une ville est toujours belle quand on la regarde avec amour. Et quand, comme Rennes, elle est belle d'avance, et que la photographe sait voir les détails, cela fait un blog passionnant !

Marie du Nord a dit…

Merci pour cette visite en photos Marguerite, j'adore voir tous ces beaux endroits où malheureusement je n'irai peut-etre jamais.
Bonne soirée.