samedi 27 septembre 2014

Un bonus...

.... comme dans certains reportages ou films. 
Place de la mairie à Rennes on peut voir une exposition des photos de la libération de la Normandie et de la Bretagne de John G Morris, je vous montre certaines que je ne vous avais pas montées , pas toutes exposées à la Gacilly
« Bonjour ma souris, il serait lâche, paraît-il, de quitter Londres ces jours-ci pour la Normandie. Dans ce cas, je suis un lâche. Marrant, mais c’est presque comme partir en vacances, ces préparatifs de voyage vers le front. »

Cette phrase, écrite il y a 70 ans, résume l’état d’esprit de John G. Morris : humour et souci de dédramatiser la situation pour « Dèle », sa jeune épouse et leurs deux enfants. La phrase dit aussi beaucoup du personnage. John G. Morris est un monsieur malicieux, dont l’œil pétille toujours à 97 ans.

En 1944, il n’a pas trente ans et est amoureux, il écrit sept lettres à « Dèle ». Publiées dans « Quelque part en France », elles font de ce livre publié par Marabout, un « vrai livre », comme le qualifie le libraire de Le Préambule à Bayeux. Entendons par là, un livre fabriqué par la vie à l’inverse des ouvrages nés de services marketing.

les étudiants en médecine de Rennes attendent les Américains
défilé improvisé des tirailleurs sénégalais , place de la mairie; ils viennent juste d'être libérés d'un camp d'internement allemand
Normandie, le 26 juillet,un soldat américain feuillette le magazine allemand de propagande "Signal",mettre de jolies jeunes femmes en couverture pour attirer le lectorat n'était pas un phénomène particulièrement germanique





4 août dans un château(château de Vouilly réquisitionné comme camp de presse):
"je trouvais cette mère avec son enfant très dignes et je leur ai demandé de poser devant ce tableau car elles symbolisaient dans mon esprit la vraie noblesse de la France. Le château n'était pas trop endommagé, on voit sur la droite que le bâtiment a été touché" JGM)

Le jour de la libération de Dol de Bretagne (Ille et Vilaine) le 7 août:un soldat noir embrasse une Bretonne "j'ai vu tout un symbole en remarquant la main noire à côté de la main blanche"

le 5 août 1944 il contemple le Mont saint Michel en compagnie de Capa et il écrit:"les yeux mi-clos pour le revoir avec marie-Adèle comme si c'était la première fois"
j'ai lu cette phrase, lundi soir, alors que  nous revenions justement d'une virée au Mont. Nous voulions voir comment on s'y rend depuis les travaux énormes entrepris.Nous avons gardé les yeux ouverts....
vu du parking 
nous avons pris la navette pour aller du parking au Mont
mais sommes revenus à pied par la passerelle , marche très agréable
nous avons vu passer une des maringotes (pour lesquelles il y a eu des conflits)

14 commentaires:

Daniel a dit…

Tu es intarissable.
Que de documents !
Merci pour ce partage.
Très bon weekend.
A + :o)

Miss_Yves a dit…

Ah! Que tu me fais plaisir (entre autres ) avec ces photos de Bayeux et saint-Lô!
Bises
As tu vu l'expo du métro?

Thérèse a dit…

Quels documents!
Soit dit en passant je ne manque jamais par passer par la librairie Preambule lorsque je passe par Bayeux, l'accueil y est toujours des plus agreable.

Thérèse a dit…

J'aime beaucoup quand les textes sont rattaches aux photos, on en fixe que plus leur valeur.
Des points positifs sur la nouvelle installation du Mont, cela fait plaisir.

BRETAGNE Alice a dit…

Des documents très intéressants de l'époque avec de beaux commentaires. Le Mont St Michel est bien beau et a été bien réaménagé. C'est un joli nom Maringotte pour ces petites navettes.

Marguerite-marie a dit…

merci Bretagne Alice , de tes visites et commentaires

Robert a dit…

Un petit "dossier" photos très intéressant.
Une petite précision concernant la "bète du Gévaudan" c'est une racine d'arbre naturel, voilà pouquoi je trouvais sympa de la photographier.
Au faite, mon problème avec le site "blogger" persiste toujours.
(10 mois que cela dure).

Alain a dit…

Quand j'y suis allé, au printemps, les travaux n'étaient pas tout à fait terminés, mais dans l'ensemble j'ai trouvé que cela était assez réussi.

Bergson a dit…

très intéressant ces vieilles photos

Solange a dit…

Des photos qui parlent, très intéressant à voir merci.

Tilia a dit…

Excellent documentaire !
Quel charmant monsieur ce John G. Morris bientôt centenaire ;-)
Merci pour les maringottes, j'ai appris quelque chose. Tout ce qui touche à la traction animale m'intéresse.

Cergie a dit…

".. ma souris" ? Ma tante m'a donné une lettre du front (1ère guerre mondiale) de mon grand'père qui s'adressait à son "aimée"...
Les soldats noirs américains n'étaient pas pour autant considérés égaux aux blancs pour leur hiérarchie.

claude a dit…

J'adore toutes ces photos NB témoignages d'un époque qui fut une vraie épopée pour certains.

J'ai déjà visité deux fois le Mont sans ses aménagements que certains visiteurs trouvent peut-être bien mais que les occupants du Mont, nettement moins.

Miss_Yves a dit…

Nous ne sommes pas allés tester ces nouveaux aménagements, toujours très contestéS