dimanche 29 juin 2014

Ouzbékistan: Boukhara

nous avons quitté Khiva dans la soirée: pris un vol intérieur pour venir à Boukhara, une ville oasis au cœur du désert rouge . Cette ville était une étape de la "route de la soie" et a été très longtemps appelée "perle de l'islam"
et voici ce que l'on voit de notre chambre d'hôtel le minaret Kalon dont je vous dirai 2 mots plus tard(Kalon veut dire grand)
dés le matin nous partons visiter la ville et nous suivons des lycéennes en promenade de fin d'année car les vacances commencent début juin et durent 3 mois (l'été est très chaud)

nous arrivons sur l'ensemble "poy Kalon" en face de la Madrasa Mir-i-Arab..Cette madrasa fut construite en 1535 par le Cheik Abdullah guide spirituel du Khan Ubaydullah qui finança les travaux par la vente de 3000 prisonniers perses , des musulmans chiites qui étaient considérés  comme infidèles et pouvaient donc être vendus comme esclaves. A l'époque soviétique cette madrasa fut la seule autorisée à dispenser un enseignement religieux en Asie centrale.Aujourd'hui elle a une très bonne réputation et de nombreux étudiants. 

Le minaret Kalon fut construit en 1127:chaque jour 4 muezzins montaient les 106 marches pour appeler à la prière.Leurs voix portaient à 8km et étaient relayées par les autres muezzins à plus de 16 Km. Il servait en plus de point d'observation le jour et de phare la nuit Tous les soirs on plaçait une bassine d'huile allumée au centre de la rotonde et ainsi il servait de repère aux caravanes arrivant du désert ou aux bateaux arrivant dans les ports. Il fut aussi appelée "tour de la mort" car au XVII° on jetait les condamnés à mort et autres impurs de son sommet!!Haut de 48m il est décoré d'une succession d'anneaux en briques cuites (fabriquées avec du lait de chamelle et du sang de taureau) aux motifs géométriques tous différents.
on rencontrera plusieurs fois ce japonais très appliqué
nous passons devant le mausolée Ismaïl Samani
appelé "la perle de l'Orient", il est resté fort longtemps oublié au fond d'un cimetière et découvert vers 1930 enfoui sous plusieurs mètres de terre.  Les Ouzbeks vénérèrent le fondateur d'une de plus grandes dynasties d'Asie centrale.Construit au X° siècle par Ismaïl Samani pour son père Akhmad il est l'un des plus anciens mausolées du monde musulman. Ismaïl y fut enterré à son tour mais continua à régner sur Boukhara depuis sa tombe. Les émirs et les imams venaient le consulter et attendaient sa réponse avant de prendre leurs décisions!!!les pèlerins font 3 fois le tour en faisant de prières et certains touristes aussi car on dit que si on fait le vœu de revenir à Boukhara le vœu se réalise. Il faisait assez chaud et je me suis dit Inch allah!! je reviendrai si tel est mon destin....
devant la mosquée de la place Kalon nous apercevons ces dames qui vont assister à un mariage elles viennent de la plaine de Ferghana
et voici certains maris... comme dans les chapelles bretonnes les hommes seront d'un côté et les femmes de l'autre mais pas séparés par un rideau comme dans les mosquées habituelles, car en Ouzbékistan l'islam est modéré . les hommes portent souvent la calotte en coton ou velours noirs ornée de motifs blancs symbolisant les villes d'où ils viennent
voici les mariés qui posent très gentiment à ma demande




ici nous voyons "les coupoles des marchands"Boukhara était une ville marchande, les rues du centre ville étaient de marchés , chacun ayant une spécificité. Ces constructions massives datent du XVI° siècle , situées au croisement des rues, elles possèdent de hautes entrées ogivales qui permettaient aux marchands et leurs chameaux de circuler facilement.Les galeries couvertes où sont installées les échoppes se croisent dans un hall central surmonté d'une haute coupole; il y fait beaucoup plus frais qu'à l'extérieur!!!
ce petit garçon très absorbé a levé la tête quand il a entendu que nous disions qu'il méritait sûrement "un bonbon"
Poursuivant notre promenade dans la ville nous arrivons près de l'ensemble Liab-i-Khaous grand point de rendez vous de jeunes et moins jeunes de la ville
tout autour du bassin on y trouve des tchaïkhanas et de mûriers plus que centenaires

tout un programme, si on essayait de survoler ce pays des mille et une nuits?

viendra, viendra pas?

la ville est très propre , et plusieurs fois j'ai vu cette jeune balayeuse

*les médersas (madrasa) sont des écoles supérieures d'enseignement coranique,  lieux d'étude, d'habitation les études duraient 7 ans, les élèves y apprenaient par cœur le coran, la calligraphie arabe mais aussi les mathématiques et l'astronomie. Les élèves logeaient dans des cellules et y travaillaient souvent pour subvenir à leurs besoins.Les medersas sont maintenant des musées ou magasins d'artisanat 

14 commentaires:

Miss_Yves a dit…

Merci pour ce reportage très documenté !
Ce que tu dis des chapelles bretonnes ( et dans d'autres régions ) concernant les places des hommes et des femmes est à mettre au passé, tout comme le banc des notables...
Espérons que dans ce pays l'évolution finira par mettre hommes et femmes au même rang...

Miss_Yves a dit…

Le" grand point de rendez vous de jeunes et moins jeunes de la ville"semble très agréable!

Thérèse a dit…

Les couleurs des motifs de la mosquée de la place Kalon me seduisent.
La place semble etre un oasis comparee a la nudite de tous les batiments un peu "rigides" que tu nous presentes. Quant aux muriers, ideaux pour l'ombre qu'ils procurent mais quelle plaie quand on pense a la chute des feuilles et aux degats que creent leurs racines...
Ah si toutes les les médersas pouvaient subir le meme sort!
Magnifique billet.

Robert a dit…

Dépaysement totale.

claude a dit…

Merci pour cette visite et les explications. J'aime cette architecture (en général, j'aime le style oriental).
Le minaret est super chouette.
Les mariés sont très beaux.

claude a dit…

Le Rendez-vous des jeune est agréable. Ah, je me ferais bien Shéhérazade pour voler sur un tapis d'orient volant avec un bel Aladin.
Merci de partager ton voyage avec nous.

Miss_Yves a dit…

Claude est très inspirée!

Miss_Yves a dit…

Il est touchant, ce petit garçon qui s'exerce à la calligraphie...

Cergie a dit…

"Perle de l'Islam" c'est pour toi, puisque "Marguerite" vient de "perle"
J'aime beaucoup les motifs sur les bâtiments (exploitant les possibilités de la symétrie) et les volumes aussi. A la fois on se croirait aux débuts du monde avec des caravanes de chameaux ou dans des lointains futurs avec des flottilles de vaisseaux striant les cieux.
Le petit garçon écrit sans crayon ni papier mais qu'importe. Cela me fait penser au planches coraniques en bois qui s'effacent et se réécrivent inlassablement, quoiqu'il semble écrire de droite à gauche à moins qu'il mette la touche finale.

Cergie a dit…

J'ai reçu ce matin une jolie carte postale de ce pays lointain, qui m'a fait très plaisir. Le personnage qui l'illustre, bien austère et fier, ressemble beaucoup à mon beau-frère du midi !
(Qui est beaucoup plus sympa qu'il ne parait de prime abord :-)
Merci pour cette gentille pensée...
Je ne pars pas en vacances tout de suite mais ai beaucoup à faire d'ici là même si je vais moins loin que toi, j'emmène avec moi outre mon mari (heureusement) deux petites personnes assez prenantes, l'une qui entre en petite section de maternelle à la rentrée, l'autre en grande section !

Daniel a dit…

Super voyage me semble t il!!!
Merci pour toutes ses découvertes.
A + :o))

Claudine Le Bagousse a dit…

Un très beau reportage ..merci à toi
Les couleurs sont reines dans ce pays !!
Bonne soirée à toi
Bises

Tilia a dit…

Merci pour ce très beau reportage.
Si j'ai bien compris, la plupart des écoles coraniques ont été reconverties dans ce pays officiellement laïc. Les femmes se couvrent-elles toujours la tête ? ou bien le font-elles seulement pour aller à la mosquée ?

BRETAGNE Alice a dit…

Très belle ville pleine de couleurs sous une belle lumière. L'architecture, du minaret à la mosquée en passant par la madrasa et le mausolée, est impressionnante. La madrasa en particulier est vraiment très belle. Intéressantes ces photos de mariage!