samedi 16 mars 2013

Yangshuo

 la croisière sur la rivière Li terminée nous allons traverser  cette petite ville devenue très animée depuis qu'elle est l'escale des touristes chinois ou étrangers débarquant au bout de la rue principale.
 
 
 
 
une pause sur les genoux lisses de cette ombre....
.... ou un moment de méditation en regardant l'eau s'écouler avec un joli petit tintement?
une des spécialités locales est le gros pamplemousse  que cette dame découpe gentiment pour nous le faire gouter... Nous en prenons quelques-uns pour les manger avant de prendre l'avion dans quelques heures, mais d'abord profitons de notre balade. Nous rejoignons des jeeps qui nous attendent pour aller dans les environs. 
 
 
 
 
 
 les pieds dans l'eau et la tête au soleil, le riz est magnifique.
ici des cultures de cacahuètes
 
 
nous arrivons près de la maison d'une "vieille" dame qui nous attend.
 
souriante, toute excitée, elle nous offre des cacahuètes.
Mao est toujours là ,le guide suprême, 2 pendules dont aucune ne donne vraiment l'heure, mais elles font joli!
 
 
je pense qu'elle ne reçoit pas beaucoup de visites de Français car c'est le guide local qui nous a proposé cette visite pour finir la balade. Ceci lui permet de mettre du beurre ou autre ingrédient dans les épinards, qui ressemblent plutôt à des bettes.
nous allons retrouver notre bus un peu plus loin et avant admirons la colline de la lune.
 
un dernier regard sur ces beaux paysages.... et nous allons reprendre le rythme trépidant dès le soir en arrivant à Hong Kong.

13 commentaires:

Miss_Yves a dit…

J'ai cru voir le Dieu de la Nature , au-dessus des rizières, dans cette masse montagneuse impressionnanTe

Miss_Yves a dit…

sur la photo 2, le balcon rappelle les anciens édifices décoratifs en ciment des jardins publics d'autrefois.
je comprends , en voyant son logis, que la petite dame âgée (une Philomène locale?) ait besoin de faire bouillir la marmite

Solange a dit…

Ils ont des costumes originals. Je n'ai jamais vu d'aussi gros pamplemousse. On voit toujours comme de la brume, est-ce de la pollution? Pauvre femme elle n'a pas grand luxe chez-elle.

François a dit…

J'suis déçu, ya pas de photos du marché et de ses célèbres étals de viande de chiens :-)

François a dit…

Euh... Je pense que le vieille dame voit des français au moins une fois par semaine / par quinzaine / par mois... A chaque groupe qui passe par là, en fait, ou presque !!! Quand c'est pas Jet Tours, c'est Kuoni, quand c'est pas Kuoni c'est Asia ou Nouvelles Frontières... C'est le passage obligé...
Ceci dit çà me rappelle quand même de bons souvenirs...
Avez-vous passé la nuit sur place ?
Si oui avez vous assisté au Sons & Lumières qui est une merveille ???

Marguerite-marie a dit…

>François pour le marché nous étions trop tard. Je n'ai vu de magasin de viande de chien que dans un quartier de Pékin ... on y exposait les têtes maais quand j'ai voulu prendre la photo je me suis retrouvée devant 3 Chinois peu aimables.... courageusement j'ai remballé mon appareil.
je pense que cette vieille dame ne voyait pas si souvent des Français d'après ce que nous avons compris, car tout dépend du temps dont dispose les touristes. Nous nous avions une bonne fin d'aprés midi avant de rejoindre un aéroport.
Nous n'avons pas dormi sur place, la région m'a beaucoup plu.

Thérèse a dit…

Un depaysement assure, des contrastes incroyables. Simplicite et complexite a la fois.

Thérèse a dit…

J'aurais bien voulu gouter aux cacahuetes.

ALAIN a dit…

Ah ! Les petites chinoises...

Daniel a dit…

La grand-mère et mes grand-mères dans les années 40 à 50 à égalité même pour l’habitat !!!
Bonne journée A + :))

Robert a dit…

Un peu de calme et de belle photos

claude a dit…

Magnifique reportage Marguerite-Marie !
J'aime bien la petite cruche fontaine cruche et la colline de la Lune.
C'est bien que tu n'aies pas photographié les tête de chien, Pauvres bêtes !
Merci pour cette publication.
PS J'ai fait une description d'une autre ville sur mon autre blog.

Une Angevine a dit…

oh j'y suis allée chez cette dame et j'adore aussi cette jeune femme eau chapeau rose