mercredi 18 mai 2011

Istanbul

...je suis revenue de mon séjour parisien, séjour de travail car je suis la reine des cartons et de l'emménagement, je ne sais pas m'arrêter je suis sur le trimard, non stop...et ensuite revenue chez moi pire qu'un mollusque pendant quelques jours, mais avec la conscience du travail accompli.
---------------------------------------------------------------------------------------------
Revenons aux vacances, c'est le deuxième jour , nous avons visité la mosquée bleue et l'église Sainte Sophie , après le déjeuner nous allons dans les rues et en particulier dans cette rue où les maisons ont toutes été réhabilitées...
une devanture comme on en voit beaucoup, en hauteur à l'étage du magasin.

un cireur de chaussures avec son matériel rutilant! Remarquez l'oeil bleu.

ici nous empruntons une rue qui mène au palais Topkapi, entièrement rénovée.










un soldat en faction devant le "palais Topkapi"

nous allons déambuler dans cet espace, ancienne résidence du sultan.

le haut de la porte qui est l'entrèe de cette résidence immense, avec de nombreux pavillons dans des jardins somptueux, une vue sur le Bosphore et la mer de Marmara



Voici une vue du haut du palais

des fleurs magnifiques: savez-vous que la tulipe est une fleur turque et non hollandaise?

vue des jardins sur le Bosphore

le drapeau turc présent partout








la porte du sérail (où les photos ne sont pas permises) mais dont la visite est très intéressante, c'est le luxe....

nous allons la prochaine fois faire une visite du bazar égyptien des épices et partiront en bateau sur le Bosphore...

11 commentaires:

hpy a dit…

L'oeil bleu est partout, il regarde par en dessous, par dessus, et il voit des tulipes volées par les hollandais (les vilains), des coupoles dorées, et aussi un peu de brume (?) tout en haut.

Chipie a dit…

Oui, les tulipes, j'ai toujours pensé que c'était une fleur "hollandaise"... Le matériel de cirage est vraiment rutilant ! (quand je pense à ma boîte à "chaussures" hum hum... ça n'a rien à voir hihihi...)... Bonne journée à toi !

Solange a dit…

Une visite très intéressante, le cireur de chaussure à un attirail sophistiqué.

delphinium a dit…

Merci pour la visite, cela me rappelle d'excellents souvenirs. Je remarque que les arbres sont encore presque vierges de petites feuilles vertes. C'était le début du printemps.
Toujours un plaisir de voir le Bosphore.
Merci

claude a dit…

Le matériel du cireur de godasses est somptueux.
Une blogueuse Turque m'a dit un jour qu'effectivement la tulipe est turque aussi.
Il y a sans aucun doute de belles choses à voir en Turquie.
Ce post fzait remonter à mon esprit une série TV, assez ancienne, je crois que le titre était "Omer Pacha". C'était à l'époque assez dépaysan. Je fais une recherche et je reviens si ce n'est pas ça.

claude a dit…

Feuilleton franco autrichien de Christian Jaque. Il me semble me rappeler que c'est l'histoire d'un bel officier autrichien reconverti à l'Islam et qui se bat avec les Turques contre l'empire Austro-Hongrois.

herbert a dit…

Bonjour, Marguerite.

Merci beaucoup pour ce beau chemin qui nous a conduit jusqu'au palais du sultan...
Et bon courage.
Je t'embrasse.

Cergie a dit…

Si on regarde bien tes cieux sont toujours différents et nuancés, et non pas d'un bleu insipide.... Cela donne de très jolies photos souvenirs et non de banales cartes postales
Les tulipes originaires de Turquie ? Je n’y aurais pas pensé mais oui c’est très plausible car ce pays est si grand et son climat par endroit continental est compatible : les bulbes ont besoin de froid pour se régénérer c’est pourquoi au marché des fleurs à Rabat elles étaient vendues avec leur bulbe.

Thérèse a dit…

Comme cela doit être intéressant de voir Topkapi de ses propres yeux et tes photos donnent envie d'aller visiter ce grand "carrefour."
Eh oui j'ai remarqué l'oeil bleu... :-)
Coupoles et minarets, tout un monde!

Miss_Yves a dit…

J'ai manqué ce billet. ..(entre deux balades, dont une en Bretagne)..toujours aussi pittoresque!

ALAIN a dit…

Et le Gouda, j'espère qu'il est Hollandais, au moins ?