dimanche 16 novembre 2008

va petit mousse, le vent te pousse

une promenade fin septembre entre Port-Navalo et Arzon, sur le chemin du petit mousse


l'ilôt de Méaban


la tombe du petit mousse toujours fleurie



la tombe est derrière ce mur


entrèe du port Crouesty

11 commentaires:

Webradio a dit…

Bonsoir Marguerite-Marie !

belle balade oui... Je connais ce coin oui. Et c'est très reposant de s'y balader...
Le Petit Mousse dort en Paix !

A bientôt !

Olivier a dit…

j'aime beaucoup la derniere photo avec cette entrée dans le port Crouesty. superbe

Therese a dit…

Victor Hugo le dit si bien.
Une bien belle promenade!

hpy a dit…

Nous avons ce matin un brouillard à couper au couteau (je n'exagère pas beaucoup), mais heureusement le radar a vu le jour depuis que le petit mousse s'est noyé. Enfin, le radar ne fait pas tout il ne sauve pas tout le monde, mais c'est un bon aide par temps de brouillard aussi.

claude a dit…

Le vent de mer a déposé son corps sur la côte; lui qui prenait le vent de terre pour s'en éloigner.
Son destin tragique n'était pas que la mer le garde mais qu'elle le redonne à sa terre pour que chacun se rappelle que la mer est dangereuse et que la vie est cruelle.

herbert a dit…

Une promenade à pas silencieux et emplie d'émotions...Avec une musique en belle harmonie.
Merci pour cette belle évocation.
Bonne journée pour toi.
Bisous

lyliane a dit…

je préfère la mousse dans un verre de bière!.

Cergie a dit…

Emouvante histoire que celle du petit mousse. Je me souviens de la disparition d’Eric Tabarly, son épouse aurait préféré que péri en mer son corps y demeure à jamais. Cette philosophie imprègne les familles de marins, je l’ai lu lors de naufrages (hélas), certains marins de maintenant ne le sont pas de famille.
Cette tombe est un peu un hommage au marin inconnu. Chacun y retrouve les siens et c’est pour cela sans doute qu’elle est bien entretenue

Marie-Noyale a dit…

2 posts a se suivre avec un beau ciel bleu...Il fait beau en Bretagne!
Il merite bien d'avoir de belles fleurs ce ptit mousse!

Encre a dit…

C'est tout de même étrange d'avoir appelé "tombe du petit musse" la tombe d'un homme d'une trentaine d'année. Mais les morts sans visage sont les enfants de chacun.
Tes photos sont magnifiques.

Solange a dit…

J'ai fais une visite sur ton blogue après celle de mon tendre époux, je le trouve très intéressant je reviendrai.