mercredi 11 février 2015

Rajasthan : Udaipur

En 1567, l'empereur moghol Akbar met à sac pour la troisième fois la forteresse de Chittorgarh(que nous visiterons après), la capitale du Mewar. Le rânâ Udai Singh II s’enfuit alors avec son clan et se réfugie dans les ravines des Aravalli. Au cours d'une chasse aux abords du lac Pichola, il rencontre un sadhu en méditation à qui il demande conseil pour construire sa nouvelle capitale. Le sage lui répond que le lieu lui semble parfait, dans la verdure, près d’un lac, protégé par les reliefs.
Udai fonde donc sa nouvelle capitale en 1559 à cet endroit bien moins vulnérable que Chittorgarh et lui donne son nom. Udai Singh meurt en 1572 et son fils, Pratap monte sur le trône. Il défend la ville contre plusieurs attaques mogholes et doit à nouveau se réfugier dans les collines pour échapper à la mort. Il reprend cependant la ville et la plus grande partie de son territoire, mais échoue à récupérer le berceau de sa famille, Chittorgarh. Ainsi le Mewâr n'est jamais sous suzeraineté musulmane
 En 1989 , Udaipur signe un traité avec les Britanniques qui lui apporte paix.
L'État princier d'Udaipur (ou Mewar) se maintient jusqu'en 1949, date à laquelle il est intégré à l'État du Rajasthan.Nous allons commencer la visite par une balade sur le lac Pichola, en haut de la colline on aperçoit le palais construit pour résidence pendant la mousson

une vue sur un "ghat" ou quai lieu d'ablutions, et aussi de lessive du linge


un café qui devrait être bien agréable


nous arrivons ici au Jag Niwas aussi appelé Lake palace,qui date de 1620,il est gardé par une rangée de 8 éléphants en pierre., ce palais fut agrandi en 1734-1751 pour devenir résidence d'été et il est maintenant un hôtel de "grand luxe"


Udaipur est appelée la Venise de l'Orient
dans ces lieux fut tourné Octopussy" un James Bond
nous allons voir des ouvriers qui s'affairent à la préparation du mariage d'une princesse




le gardien décontracté
nous avons repris le bateau pour aller visiter le palais , le plus grand du Rajasthan "le City Palace"; c'est en réalité une ensemble de palais construits ou agrandis successivement par 22 Maharanas (titre supérieur de Maharadjah) entre les XVI° et XX° siècles.Une grande partie de l'édifice a été transformé en musée et surtout aussi en hôtel... de luxe.




une vue sur la ville Udaipur




nous arrivons dans la cour des paons où nous pouvons admirer "la danse du paon"
puis le soleil , symbole de la dynastie Sisodia (fondateur de la ville)

et dans toute cette splendeur deux perruches (?) s'aimaient d'amour tendre
                             suivons l'éléphant qui nous montre la sortie

11 commentaires:

Miss_Yves a dit…

Prodigieux!
Le surnom de "Venise" semble mérité.
L' arrivée, non pas à dos d'éléphant, mais du point de vue de l'éléphant est très suggestive.
Ma fille a dû visiter ce palace.
Je me souviens de ce James Bond.
C'est bien sûr une princesse des Mille et une nuits qui va se marier?
C'est une lampe géante, déposée sur le gazon?

Daniel a dit…

Stupéfiant, quel splendeur d’architecture...
Merci pour le partage.
Très bonne journée
A + :o)

claude a dit…

Moi, je reste baba devant l'architecture de ce pays, c'est magnifique.
J'ai vu un reportage sur une soirée donnée par un prince dans le palais en question. Je ne crois pas me tromper avec son avancée dans l'eau. Le paon est super beau.
Les éléphants à trompe en l'air sont soit-disant "porte-bonheur".
Merci pour ce beau voyage !

Cergie a dit…

"Akbar" il me semble que cela veut dire grand (cf une exclamation bien connue)... Sympa le sadhu, sa méditation a du être moins paisible ensuite.... J'aime la façon dont sont représentés les animaux, dont les éléphants sont ornés.
(Princes, princesses et petit peuple affairé...)

Cergie a dit…

Le petit peuple a la chance d'habiter un cadre magnifique. Cela me rappelle une histoire / un homme puissant qui montre ses terres à son fils en lui disant que tout ceci est à lui et un pauvre homme qui montre les mêmes à son fils et lui dit aussi qu'elles lui appartiennent. Il me faudrait la retrouver car je ne m'en souviens plus vraiment sinon dans l'esprit

Cergie a dit…

Le prestige (et la fierté) de l'uniforme...
Je me demande quel est l'animal sous l'arbre...
(Les photos de mon message de la place Igor-Stravinsky ont été prises la semaine dernière mais j'avais copié-collé ce que j'avais écrit sous une précédente photo prise au même endroit à la même époque en 2013, pour situer le cadre... qui lui ne change pas. Merci de ta perspicacité)

Solange a dit…

C'est de toute beauté que de richesse et d'opulence et pourtant on lave encore le linge à la rivière.

Bergson a dit…

vous n'étiez pas invité au mariage

Olivier a dit…

c'est majestueux , comme claude l'architecture est magnifique

Chipie a dit…

Un beau voyage inoubliable...

Une Angevine a dit…

j'aime ce neuvième cliché