dimanche 3 novembre 2013

Locronan

après notre balade à Douarnenez nous continuons vers Locronan qui est classé un des "plus beaux villages de France"
nous sommes accueillis par de joyeuses sorcières 
puis arrivons près de l'église de Saint Ronan. construite dans les années 1420-1480 , elle a été voulue par les ducs de Bretagne (jean V, Pierre II, François II)  sous la forme d'une cathédrale. Elle est bâtie sur le tombeau de Saint Ronan 
 
la place aux logis de granit 
 voici le tombeau du saint patron dans la chapelle de Pensivy à l'entrée. Il bénit de sa main droite et de sa main gauche tient sa crosse enfoncée dans la gueule d'un monstre. Il tient sur les ailes de 6 anges, le mettant ainsi au-dessus de la terre. On disait que celui qui passait en dessous faisant un vœu recevait la bénédiction de Saint Ronan qui permettait sa réalisation. Mes filles l'ont souvent fait quand elles étaient gamines. Et ce jour-là j'ai pensé à Hélène en me disant qu'elle aurait pu se faufiler sous le tombeau en demandant la guérison de son mal de dos.... je pense qu'elle aurait été exaucée si elle avait pu se relever! 
une très ancienne descente de la croix. 
très jolie statue de Saint Jean 
Sainte Thérèse de Lisieux 
 la chaire de couleur originale (un très beau vert) entourée de médaillons relatant la vie du Saint. Le premier médaillon est le transport du corps de saint Ronan; le deuxième montre des pèlerins malades venant voir Ronan espérant une guérison, sur le troisième on voit Ronan avec son premier disciple accompagné de sa femme appelée "la Keben" qui était jalouse de l'emprise de Ronan sur son mari elle lève le bras gauche signe de malédiction
 
 
 un cimetière près de l'église
 
Ronan est un évêque irlandais en charge de la détermination de la date de Pâques à Rome (charge très importante) pour les années suivantes. Venu à Tours pour la tenue d'un concile, il poursuit son voyage jusqu'à ce coin du bout du monde, enclave encore sous influence druidique. Il arrive et décide d'installer son ermitage dans cet endroit. Il se heurte à la "Keben" que la légende nous présente comme l'épouse d'un paysan fasciné par Ronan qui avait arraché une brebis à un loup. La Keben fit tout pour faire du tort à Ronan jusqu'à aller le dénoncer auprès du roi Gradlon. Malgré les médisances de cette femme il fut considéré comme faisant des miracles; les pèlerins venaient très nombreux jusqu'à son ermitage.

10 commentaires:

Miss_Yves a dit…

Merci pour ce petit tour dans une cité historique, et, si je ne me trompe cadre de films historiques-ou de cape et d'épée.
Et toujours , des détails pittoresques et plaisants.

Miss_Yves a dit…

Les petites sorcières sont dignes d'Halloween et le tombeau, fort curieux

Alain a dit…

C'est un curieux village musée. Hors saison on a l'impression qu'il a été déserté par ses habitants. Saint Jean est souvent représenté avec des traits assez féminins, certains pensent que c'était une femme, et peut-être même la compagne de Jésus.

Thérèse a dit…

Tiens j'ai aimé lire le commentaire d'Alain.
Un petit bonjour à Ste Thérèse en passant.
Les logis de granit sont bien beaux surtout quand le soleil brille et qu'il y a de la verdure sinon ils me donnent un peu le cafard je dois avouer.

Solange a dit…

C'est vrai que l'église à des allures de cathédrale. Je me demande s'il y a des adultes qui ont passé sous le tombeau, drôle de superstition.

hpy a dit…

Je connais quelqu'un qui collectionne des sorcières - il en a partout dans sa maison, tout comme Claude a des angelots.

Le granit me rappelle mon enfance et les rochers en granit par une chaude journée d'été, les pieds dans l'eau qui clapote. C'est une belle pierre et très solide.

Merci aussi d'avoir pensé à moi. J'aimerais beaucoup passer sous l'évêque (si j'ose dire) pour retirer ce qui mes reste du mal de dos. La gymnastique m'aiderait à me refaire des muscles!

J'ai récemment lu quelque chose sur Ronan (en cherchant autre chose); je me demande s'il n'est pas venu en Normandie aussi???

Quant à Ste Thérèse (de Lisieux, je précise, pas de Toulouse), elle me fait poser une question. La représentation d'un saint, comme Ste T, est-elle toujours plus ou moins identique? T par exemple, tient-elle toujours cette croix avec le Christ dessus, entouré(e) de roses? (J'en ai photographié une dans l'église de St Romain de Colbosc. Le visage ne ressemble pas à celui de ta Thérèse, mais le reste est pareil.)

Daniel a dit…

Très belle découverte, bien documenté.
Bonne journée A + :))

Robert a dit…

Une escapade bretonne sympa. L'eclairage de la croix dans le cimetiere est très reussi.

Cergie a dit…

Saint Ronan... Je ne sais s'il y a beaucoup d'enfant qui porte ce prénom. Il y a bien le chanteur Renan Luce (un condisciple de ma fille). Les saints hommes voyageaient beaucoup en ces temps là...
J'aime beaucoup ta première photo de cimetière, quant à la dernière avec les hortensias un peu passés elle me fait tout de même rêver...
(Ma toute petite-fille a une robe moirée comme les marionnettes, c'est très joli mais elle n'est pas du tout une sorcière, à la différence de la grande qui l'est parfois un peu, par sa malice)

Photoerrances a dit…

Il est dommage que Locronan ait, avec les années, perdu une partie de son charme, notamment avec les enseignes que l'on voit sur la photo 4, et que, lors des Pardons, la circulation et le stationnement soient mal structurés.
Locronan avait pourtant tout pour devenir une ville "unique"...