mercredi 7 avril 2010

un fou de livres....

....c'est ainsi qu'on peut certainement appeler Henri Pollés. Né à Tréguier le 13 juillet 1909 à Tréguier(côtes d'Armor). Il fait ses études secondaires à Nantes et très jeune collectionne un peu tout : timbres, cartes postales, programmes...Après des études de philosophie il abandonne tout projet de carrière pour se consacrer à l'écriture. En 1932 il publie son premier roman "Sophie de Tréguier" qui lui vaut un prix du roman populiste, il rate le Goncourt 3 fois: en 1945 pour "Toute la guerre se fait nuit" en 1963 pour " Amour ma douce mort" en 1964 pour " Le fils de l'auteur". Déçu par ces échecs il se fait courtier en livres, ce qui lui permet de satisfaire sa passion des livres. Il s'installe à Brunoy dans une maison, son appartement à Paris n'étant pas assez grand pour contenir toute sa collection.Il ne se contente pas d'acheter il transforme certains des livres en vraies oeuvres d'art par le choix de relieurs et de reliures quelquefois somptueuses.
Henri pollès prend contact avec la ville de Rennes en 1982 quand il obtient le prix Paul Morand de l'Académie Française et un prix des écrivains de l'ouest pour "Le fleuve de sang vient parfois un beau navire"
Il est décédé le 30 septembre 1994 dans l'incendie de sa maison . Fort heureusement il avait déjà cédé 30000 de ces livres à la municipalité.
Je vous invite à me suivre pour la visite du musée qui lui est réservé aux "Champs libres".Il y a une reconstitution de sa maison à Brunoy.
Je sois ajouter que pour moi ce fut un vrai plaisir de faire cette visite car j'ai souvent entendu parler d'henri Pollès ; mon ex-belle-soeur, Juliette, hélas décédée, lui était liée par sa mère, elle me parlait avec fascination des livres...jusque dans la baignoire.....

dès l'entrée on trouve justement la salle de bains
Une des machines imaginées et construites à partir d'objets usuels (vélo, parapluie, machine à coudre...)

le vrai escalier
un mur de livres
L'homme debout
la maison russe

un élément de cette chambre que je trouve particulièrement élégant.
Il ne faut pas penser que c'était du désordre car au contraire il y avait de l'ordre , les rangements étaient thématiques, par pays, par nature des oeuvres...etc
Un de ses fils Renan Pollès vient de publier un livre , texte inédit de Henri.

10 commentaires:

meretnature a dit…

OH Je serais bien moi là!!!! bonne soirée

ALAIN a dit…

Une personnalité qui donne envie de lire ses livres.

Olivier a dit…

100% d'accord avec Alain, l'intérieur de sa maison est totalement délirant, j'adore

Solange a dit…

Tu me donne envie de connaitre ces écrits.Merci pour la visite.

claude a dit…

Tu sais que je n'aime pas beaucoup lire, quoique je commence à m'y mettre un peu, mais je trouve ce musée original et fabuleux. Merci pour cette belle découverte.

herbert a dit…

Bonjour, Marguerite.

Ce reportage est remarquable.
Et tu as si bien tracé l'itinéraire avec les explications qui s'appuient sur les livres qui s'appuient n'importe où...
Au fond, c'est le facteur Cheval de la littérature...
Et je ne suis pas étonné qu'il n'ait pas eu le prix Goncourt.
Cet écrivain était quelqu'un de trop bien...
Et por tout t'avouer, je viens de le découvrir...
Merci beaucoup pour ce merveilleux partage.
Je t'embrasse.

hpy a dit…

C'est extra-ordinaire, et pour l'ordre je peux dire que ça ressemble à mon bureau. Il n'y a que moi qui m'y retrouve! Mais il ne faut surtout pas que quelqu'un déplace quelque chose, car là c'est tout de site le désordre et je ne trouve plus rien!

Miss_Yves a dit…

Un homme -et un billet -selon mon coeur!
Je repasse + tard regarder dans le détail .

Cergie a dit…

C'est extraordinaire, cet homme vivait DANS ses livres, bien sûr ils étaient empilés mais pas n'importe comment, il profitait de ce qu'il possédait et ne semblait pas en être esclave mais au contraire lui imposer son propre ordre et son esprit créatif. Je serais bien incapable d'une telle discipline mais voir ce chez soi chez autrui me plait beaucoup.
(Pour un Marcel Proust ou un Romain Gary- Emile Ajar, il y a tant de Goncourt oubliés)

Miss_Yves a dit…

J'admire les étagères 'en zigzag de la salle de bain!
"Un beau désordre est un effet de l'art" Boileau