lundi 22 février 2010

Paris (3) dans le 5° arrondissement

lundi 15, nous avons envie de voir les jardins du siège de l'UNESCO dont on avait lu une description intéressante. Nous partons donc dans le 7° mais apprenons que seuls le hall pour nous peut être visiter car il faut prendre rendez-vous pour les jardins et c'est trop tard aujourd'hui, il est 14h!
Voilà ce que nous avons vu depuis la grille , une partie des nombreuses hampes (pour tous les drapeaux des noations représentées, plus de 160, et une espèce de dôme où ont lieu des expositions.
de l'autre côté de la rue l'arrière de l'école militaire, fondée par Louis XV pour donner une formation militaire à 500jeunes gens pauvres, la guerre rimait alors avec "cavalerie" et infanterie"
et à défaut de fantassins voici des cavaliers...
Remis de notre déception nous changeons d'idée et décidons d'aller voir la grande mosquée que je n'ai jamais visitée.

nous entrons à l'intérieur
je décide de suivre ces pigeons qui ont l'air décidés à rentrer. Je vais vers la porte par laquelle je vois des hommes et quelques femmes entrer après s'être déchaussés. je commence à enlever mes chaussures quand un homme s'approche et me demande ce que je pense faire....
moi: "et bien je vais voir comment c'est à l'intérieur!"
lui: "vous n'avez pas le droit ou alors vous allez avec les femmes en mettant un foulard sur la tête"...pour ça pas de problème
Mais il ajoute: " et vous devrez rester derrière ce rideau" , il entr'ouvre la porte...un immense rideau vert foncé sépare le lieu où vont les femmes du lieu de prière des hommes.
moi: "et mon mari?"
Lui: "il pourra rentrer quand la prière sera finie"
Je lui ai dit que je ne rentrerais certainement pas derrière un rideau, il me répond:"ce sont les femmes qui le désirent car elles sont tranquilles entre elles et loin du regard des hommes"(!!!???)
je n'ai pas insisté, me suis rechaussée. Mon mari, solidaire comme toujours n'est pas rentré non plus. et nous avons continué notre visite.




nous ressortons et allons déambuler dans le 5°
Rue Descartes, une peinture de P. Alechinski s'intègre dans l'opération "les murs de l'an 200" lancée par la mairie de Paris, l'arbre bleu accompagné d'un poème d'Yves Bonnefoy. A quelques mètres de là l'immeuble où est mort Paul Verlaine en 1896, et un peu plus loin celui où aurait loué une chambre E. Hemingway de 1921 à 1925.
on aperçoit le Panthéon, Louis XV fit construire une basilique en l'honneur de Sainte Geneviève qu'il aurait invoquée lors d'une maladie grave dont il se serait remis.Elle est devenue un temple laïc, le Panthéon.
Quand ma fille était rue d'Ulm à l'internat elle avait de sa chambre une vue magnifique sur cette coupole.
la tour rénovée de l'ancienne abbaye sainte Geneviève qui fait partie maintenant lu lycée Henri IV
nous avons dans le même coin l'église Saint Etienne du Mont construite sur l'ancienne église sainte Geneviève, dont voici en façade une statue.

après avoir beaucoup marché dans ces rues pleines de souvenirs, nous rentrons

11 commentaires:

Solange a dit…

Je ne sais pas comment cela ce fait je passe tous les jours et ce n'est qu'aujourd'hui que je vois ta publication. J'aurais fait comme toi à la grande mosqué.C'est une belle visite encore aujourd'hui. Merci et bon jeudi.

Miss_Yves a dit…

Toujours aussi intéressant!

Olivier a dit…

la grande mosquée est superbe, tu n'as pas ete boire un thé ?

Thérèse a dit…

Qu'est-ce que tu m'as fait sourire! J'aime beaucoup ces visites de Paris en ta compagnie.
Même rituel dans certaines synagogues... que dans les mosquées.
Comme tu le dis si bien: des rues pleines de souvenirs côté Histoire ou côté de ceux qui s'y promènent.

Chipie a dit…

Impressionnante, la grande mosquée !

hpy a dit…

Les premières photos me rappellent beaucoup de choses, entre autre quand je tournais dans le quartier pour trouver une place où garer mon bolide. Autour de l'Ecole Militaire on trouvait encore à cette époque assez facilement une place gratuite alors que plus près de moi (entre l'EM et les Invalides) c'était quasiment impossible.

ALAIN a dit…

Je ne suis jamais allé à la mosquée de Paris, ce que tu en dis m'en enlève l'envie définitivement.

claude a dit…

Concernant la gtand mosquée, je suis de l'avis d'Alain. La grande mosquée est grande mais ils ne sont pas ouverts d'esprit.
Elle est belle et c'est tout.
A part ça, la visite est sympa, comme d'hab !

herbert a dit…

Boujour, Marguerite.

Je croyais bien connaître cet arrondissement...
Erreur...
J'ai toujours "raté" la mosquée...notamment.
Merci beaucoup pour cette nouvelle promenade.
Bon dimanche.
Je t'embrasse.

Cergie a dit…

Une belle et longue promenade. Et un beau poème. Mon père avait voué sa vie aux arbres. Je te mets ici la photo d'un texte corrigé de sa main que mon grand frère a retrouvé après son décés.
Les jeunes gens, surtout les plus jeunes de la famille, avaient comme possibilité de faire carrière dans l'armée et ainsi mon grand'père qui a fait toute la première guerre mondiale dans les tranchées comme officier.
J'ai des souvenirs / la grande mosquée parce que mon fils m'a fait découvrir et emmenée prendre un thé à la menthe et un loukoum au salon de thé. J'y ai souvent entrainé des amis et la dernière fois que j'y suis allée c'était avec des amis de blog, le jour du décès de mon petit frère. En face il y a la Grande Galerie de l'Exposition, mais je ne suis jamais entrée dans la mosquée. Tu me donnes envie d'y aller une prochaine fois.
(Je m'aperçois que ce commentaire a tourné à la photo de famille)

melanie a dit…

La grande mosquée : d'après tes photos, elle s'intègre très bien dans le paysage parisien. Moi, à ta place, je n'aurais pas osé demander d'y entrer.